Havas lance le cartable électronique

Jérôme Bouteiller
11 décembre 2000 à 00h00
0

Géant traditionnel du livre scolaire, l'éditeur Havas, filiale de Vivendi Universal, lance officiellement ses premiers "cartables électroniques"

Géant traditionnel du livre scolaire, l'éditeur Havas, filiale de Vivendi Universal, lance officiellement ses premiers "cartables électroniques"

Géant traditionnel du livre scolaire avec des marques comme Nathan et Bordas, l'éditeur Havas, filiale de Vivendi Universal, lance officiellement à Strasbourg (bas Rhin) et à Moreuil (Somme), ses premiers "cartables électroniques". Cette distribution est en fait la phase 2 du programme mené par Havas, la phase 1 ayant été un premier travail avec les enseignants. Un bilan sera dressé en juin 2001 afin de finaliser l'offre définitive. Distribué de façon expérimentale à des collégiens, ce "cartable" est en fait une tablette graphique, format A4, pesant un kilo, dôtée d'un écran tactile et de logiciels éducatifs. Ses applications multimédia devraient rencontrer l'intérêt des collégiens. Reste à savoir si Havas ne se trompe pas de bataille en se focalisant sur le terminal, alors que son activité première reste la réalisation d'un véritable portail, qui sera de toutes les façons accessible à tous les terminaux mobiles ou fixes, grâce à l'internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top