Wanadoo franchit le cap des 2 millions d'abonnés

0
Wanadoo, la filiale dédiée aux activités Internet du Groupe , franchit le cap des 2 millions d'abonnés et revendique une "très" forte croissance de son chiffre d'affaires.

Wanadoo, la filiale dédiée aux activités Internet du Groupe France Telecom, franchit le cap des 2 millions d'abonnés et des 430 millions de PAP mensuelles et revendique une "très" forte croissance de son chiffre d'affaires. Au 30 Septembre 2000, le C.A. "grand public" atteint 219 056 000 Euros, répartit entre l'accès 179 094 mE (81.76%), 26 247 mE (11.98%) pour la publicité sur les portails et enfin 13 715 mE (6.26%) pour le commerce électronique. Le CA "pro" réalisé avec les et les services aux professionnels réalise quand à lui un CA de 540 362 mE sur les 9 premiers mois. On note que l'essentiel du CA se fait donc sur les services professionnels dont la croissance est très faible et que l'essentiel du CA "grand public" repose sur l'accès, activité amenée à devenir gratuite selon les propres dires des dirigeants de la société. On peut donc s'interroger sur la capacité future de Wanadoo à maintenir son niveau de croissance du CA et surtout à justifier une valorisation de 18.5 milliards d'Euros pour un chiffre d'affaires qui devrait à peine dépasser le milliard d'Euros pour l'année 2000. Wanadoo vise les 10 millions de clients européens en 2003 et pourrait mener une politique de croissance externe très agressive pour tenir ses objectifs.
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Idial Networks lance la téléphonie IP sur les mobiles
Idial Networks lance la téléphonie IP sur les mobiles
Wave Systems lance un clavier équipé Cyber-Comm
Blu pourrait perdre sa caution pour l'UMTS
eQuesto se lance sous marque blanche.
Blu pourrait perdre sa caution pour l'UMTS
Idial Networks lance la téléphonie IP sur les mobiles
Wave Systems lance un clavier équipé Cyber-Comm
Idial Networks lance la téléphonie IP sur les mobiles
eQuesto se lance sous marque blanche.
Haut de page