DealPartners rachète le site Clust.com

23 octobre 2000 à 00h00
0
Après plusieurs semaines de négociation, c'est finalement DealPartners qui rachète le site Clust.com, fondé par Joël PALIX.

Victime de la méfiance des investisseurs pour les modèles de commerce électronique par correspondance et en particulier d'achat groupé, la start-up Clust.com, lancée en fanfares en début d'année, a été obligée de chercher un repreneur pour éviter la cessation d'activité. C'est donc finallement la société DealPartners, éditrice de UnionDream mais aussi de solutions d'achat groupé sous marque blanche de plus de 50 sites internet parmi lesquels Excite.it, Altavista.co.uk, Xoom.it, Worldonline.co.uk, Bonjour.fr et Freesurf.fr, qui met la main sur cette entreprise vedette de la neteconomie. Bien que non communiquée, la transaction est évaluée à un peu moins de 6 millions de francs (+ les dettes). Avec 50.000 membres inscrits et 20.000 visiteurs par jour, Clust va permettre à DealPartners d'augmenter sensiblement la puissance de sa centrale d'achat et d'atteindre peut-être le seuil de rentabilité nécessaire à ce type d'activité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Perdu dans la gamme d'aspirateur robot de Roborock ? Consultez notre comparatif !
La Bourse aux Livres passe les 260 000 livres d'occasion vendus en ligne
Attention aux malwares dans la précédente version du store alternatif Android APKPure
700 $ pour le dernier Transformers chez Hasbro... qui se transforme sur injonction vocale
Civilization : bâtir une franchise qui résiste à l'épreuve du temps ?
PlayStation prévoit d'adapter ses licences emblématiques sur mobile
Avis Microsoft OneDrive (2021) : la meilleure intégration dans Windows et Office
Peu d'espace pour une séance ciné à la maison ? Retrouvez notre sélection des meilleures barres de son !
Bon plan Avast : protection complète sur internet avec le pack ultimate !
90 000€ et 3 ans de prison avec sursis pour la destruction de 4 antennes-relais
Haut de page