Sagem mise sur le WAP et le GPRS pour renforcer sa part de marché

Par
Le 14 septembre 2000
 0

Le constructeur français SAGEM mise sur le WAP et le GPRS pour renforcer sa part de marché dans la téléphonie mobile

Le constructeur français SAGEM mise sur le WAP et le GPRS pour renforcer sa part de marché dans la téléphonie mobile

Dans un long entretien publié par Reuters,le PDG de Sagem, monsieur Pierre FAURE, affiche ses ambitions dans le domaine des téléphones mobiles. Sagem prévoit de vendre cette année quelque 14 millions de terminaux mobiles, soit deux fois plus qu'en 1999, et vise "au moins" 7% du marché mondial du GSM pour un chiffre d'affaires de 30 milliards de francs". Le marché du mobile est actuellement dominé par Nokia (27.5%), 140 (15.6%), Ericsson (10.3%) suivis de Panasonic, Alcatel, Siemens et Samsung situés aux alentours de 5% de part de marché. Sagem mise sur sa maîtrise des nouvelles technologies comme le WAP mais surtout le GPRS pour accroitre ses ventes et augmenter le prix de vente de ses terminaux. "les prix de vente moyens des GSM Sagem sur le deuxième semestre seront sensiblement plus élevés que sur le premier semestre et plus élevés que ceux de nos concurrents qui ne sont pas encore prêts pour sortir ces terminaux". précise Monsieur Faure. Discret mais efficace, Sagem gagne de l'argent avec sa division "téléphonie" alors que des interrogations subsistent au sujet d'Ericsson ou de Philips. Sagem est donc décidé à changer de dimension en tirant parti de sa maîtrise des nouvelles technologies avec en ligne de mire la volonté de devenir un des futurs acteurs de l'UMTS.
Modifié le 20/09/2018 à 15h38
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top