Jacques CHIRAC veut marier Démocratie et Internet

12 septembre 2000 à 00h00
0
Le président de la République Française souhaite associer les acteurs de l'internet au développement de la démocratie électronique

Particulièrement peu crédible en matière de nouvelles technologies depuis la calamiteuse affaire dite du "mulot", le président de la République Française a décidé de recevoir une quinzaine d'acteurs de l'internet "politique" parmi lesquelles des dirigeants d'entreprises (Michel MEYER pour Multimania, Fabrice SERGENT pour Club-Internet, Christophe DUPONT pour RESpublica, Philippe GUILLANTON pour , Stéphane TREPPOZ pour AOL ou encore Laurent SOULOUMIAC pour Voila) ainsi que de créateurs de services plus confidentiels comme Jean Edouard POIRIER (Site web et wap 5ou7.com sur le quinquennat) ou encore le gourou Jean Michel BILLAUT pour le site Doleances.org dans le but de mieux comprendre la "e-démocratie". En pleine campagne pour le quinquennat et soucieux de se donner une image High-Tech pour la prochaine élection présidentielle, Jacques CHIRAC croit voir dans l'internet un moyen de redonner la parole aux citoyens. Intention louable mais peut-être un peu naîve face aux potentialités d'un outil capable de remettre en cause le principe même de l'Etat.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

L'application sécurisée Wire lève 21 millions de dollars
Gigabyte dévoile un moniteur gaming OLED de 48 pouces
Windows 10 KB5001330 : comment remédier aux problèmes critiques de cette mise à jour ?
Essai du Kia Sorento PHEV : que vaut le SUV sept places hybride rechargeable ?
Le nouveau Apple iPhone 12 (128 Go) à prix cassé avant le week-end
Chute de prix des écouteurs sans fil Samsung Galaxy Buds Pro (via coupon et ODR)
Le gouvernement a publié son rapport annuel sur les cybermenaces en France
Geely dévoile Zeekr 001, sa berline électrique dotée d'une autonomie de 700 km
Vous pouvez rechercher parmi les tweets d'une seule personne sur Twitter
Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Haut de page