Milkado frôle les 50 millions de PAP en août

Jérôme Bouteiller
07 septembre 2000 à 00h00
0
Le site de jeux Milkado, édité par Biskott S.A., a frôlé le seuil des 50 millions de pages vues avec publicité en seulement 2 mois d'existence...

Toutes les études le confirme, les jeux d'argent ou à bonus sont les grands gagnants de l'été. Ainsi, le site Milkado annonce le chiffre record de près de 50 millions de pages vues avec publicité au mois d'Août, 2 mois seulement après son ouverture, chiffre près de 5 fois supérieur à l'audience d'un site comme celui de TFI, accessoirement premier média européen. Milkado est édité par Biskott, une société fondée par des pointures du Net (Fondateurs de Free, Caramail, BeWeb, LastMinute, Net2one, etc...), et revendique la position de leader de l'advertainement en France (Advertising + entertainement). "Nous sommes les premiers surpris par cet énorme succès" commente Frédéric HERBINET, co-fondateur et Président de Biskott S.A. "La fréquentation est tellement importante que nous pensons déjà à revoir notre architecture technique avant le lancement de la V 2.0 qui aura lieu dans les premiers jours d'Octobre" poursuit-il. La commercialisation des espaces publicitaires de Milkado a été confiée à Salanga, la toute nouvelle régie publicitiaire du groupe Illiad
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top