L'auteur d'un site de paris offshore est condamné

15 août 2000 à 00h00
0
Un américain a été condamné à de la prison ferme pour avoir ouvert un site web offshore de paris sportifs

Les conflits d'extra territorialité de sites web se multiplient. Après et ses enchères nazies condamné par la justice française, c'est au tour de Jay COHEN, un américain ayant ouvert un site de paris de recevoir une peine de 21 mois de prison. Pourtant basé à Antigua, un ilôt antillais réputé pour être un paradis fiscal, le site web dédié aux paris sportifs a été considéré comme américain et s'est vu appliquer le wire wager Act, une loi interisdant les jeux d'argent par téléphone. Le propriétaire du site ayant semble t'il continué à travailler sur son projet depuis le sol américain, il s'est vu condamné par la justice de son Pays. Néanmoins, l'apparition de sites offshore, détournant les lois de leurs pays d'origine, semble être un phénomène en nette progression. Après les pavillons de complaisance et les paradis fiscaux, les "paradis numériques" pourraient devenir une activité très répandu dans les prochaines années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft dévoile Stinger, son
Liberty Surf réalise un CA de 23,2 millions d'euros au 1er semestre
Sites de ventes aux Enchères : adieu les prix fixes
Microsoft dévoile Stinger, son
nVIDIA, 3Dfx et le 0.15 micron
Microsoft dévoile Stinger, son
Liberty Surf réalise un CA de 23,2 millions d'euros au 1er semestre
Sites de ventes aux Enchères : adieu les prix fixes
Microsoft dévoile Stinger, son
Le plein de démos technologiques nVIDIA
Haut de page