L'auteur d'un site de paris offshore est condamné

Jérôme Bouteiller
15 août 2000 à 00h00
0
Un américain a été condamné à de la prison ferme pour avoir ouvert un site web offshore de paris sportifs

Les conflits d'extra territorialité de sites web se multiplient. Après et ses enchères nazies condamné par la justice française, c'est au tour de Jay COHEN, un américain ayant ouvert un site de paris de recevoir une peine de 21 mois de prison. Pourtant basé à Antigua, un ilôt antillais réputé pour être un paradis fiscal, le site web dédié aux paris sportifs a été considéré comme américain et s'est vu appliquer le wire wager Act, une loi interisdant les jeux d'argent par téléphone. Le propriétaire du site ayant semble t'il continué à travailler sur son projet depuis le sol américain, il s'est vu condamné par la justice de son Pays. Néanmoins, l'apparition de sites offshore, détournant les lois de leurs pays d'origine, semble être un phénomène en nette progression. Après les pavillons de complaisance et les paradis fiscaux, les "paradis numériques" pourraient devenir une activité très répandu dans les prochaines années.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top