Nocivité des téléphones mobiles : les américains jouent la prudence

Par
Le 19 juillet 2000
 0

Quelques jours après le verdict du procès anti tabac, les fabricants de téléphone américain jouent la prudence en indiquant le risque de nocivité de leurs produits.

Quelques jours après le verdict du procès anti tabac, les fabricants de téléphone américain jouent la prudence en indiquant le risque de nocivité de leurs produits.

Les 1200 milliards de francs que les fabricants de cigarettes devront payer aux "victimes" du tabac ont marqué les esprits. Anticipant leur éventuelle nocivité, les constructeurs américains de téléphones mobiles, rassemblés dans la Cellular Telecommunications Industry Association (CTIA), ont décidé de communiquer sur le danger potentiel des radiations pour les mobinautes. Désormais, les emballages de ces produits disposeront d'avertissements comparables à ceux présents sur les paquets de cigarettes. Mais contrairement au tabac, la communauté scientifique n'a toujours pas émis d'avis définitif sur cette prétendue nocivité. En attendant, il est recommandé d'opter pour les kits main libre avec oreillette, afin d'éviter de coller les téléphones au cerveau. La prochaine norme blueTooth, en facilitant la dissociation entre les écouteurs et le micro d'une part, et la partie dédiée au transmissions d'autre part, devrait encore simplifier ces produits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top