AlternB ferme ses portes, jetant un doute sur l'avenir des sites d'hébergement

03 juillet 2000 à 00h00
0
Suite au vote de la loi sur la liberté de communication, faisant obligation au site d'hébergement d'identifier et de contrôler leurs membres, AlternB, dirigé par Valentin Lacambre, a décidé de fermer ses portes, jetant un doute sur l'avenir du secteur.

Les sites d'hébergement sont-ils condamner à quitter la France ou à fermer ? On peut légitimement se poser la question, alors que AlternB, l'un des pionniers français de l'hebergement (avec Mygale qui deviendra Multimania) annonce sa fermeture prochaine. Déjà échaudé par la médiatique affaire Estelle Hallyday, son directeur, Valentin Lacambre, semble vouloir jeter l'éponge : "Je n'ai aucune envie de me retrouver lundi avec 3 ou 4 huissiers devant ma porte. De toute façon je n'ai pas d'argent. Je ne veux pas aller à l'encontre de cette législation." déclare t'il au JDnet. Mais avec une capitalisation de 178 millions d'Euros et près de 500 000 membres, la décision pourrait être plus délicate pour le français Multimania. Une délocalisation est-elle envisageable ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Echo Show 10 : l’écran connecté qui garde l’œil sur vous et votre domicile
Hackathon COVID-19 : deux jours de marathon pour trouver des solutions contre la pandémie
Mission Alpha : La capsule Crew Dragon Endeavour est repartie pour un tour !
Bon plan : excellent deal sur cette carte mémoire SanDisk de 400 Go
Le dernier iPad Pro (11 pouces, 128 Go) est moins cher de 100€ chez Amazon
Un pack processeur Ryzen 7 et carte mère Gigabyte B550 Aorus Elite AX à prix choc !
Biomutant : un nouveau trailer nous présente l’univers du jeu
PC portable pas cher : le Chromebook ASUS C223NA tombe à seulement 219€
Meilleur forfait mobile : le comparatif d'avril 2021
Comparatif des meilleurs smartphones Xiaomi (2021)
Haut de page