Le G8 veut faire la loi dansla NetEconomie

06 juin 2000 à 00h00
0
A l'occasion du prochain sommet du G8, qui se tiendra à Okinawa en Juillet 2000, les 8 pays les plus industrialisés devraient annoncer la création d'une charte des technologies de l'information.

A l'occasion du prochain sommet du G8, qui se tiendra en Juillet 2000 à Okinawa, un chapelet d'Iles au Sud du Japon, les 7 pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Italie, Angleterre, Canada) accompagnés de la Russie, devraient annoncer la création d'une charte des technologies de l'information visant à réguler plus étroitement le cyberespace. Ces règles internationales s'appliqueront essentiellement à la protection des droits de propriété intellectuelle. Les Etats-Unis sont très actifs dans un domaine où ils comptent des champions (Microsoft, Universal, etc...) particulièrement vulnérable à la copie (CD ou MP3). Autre axe de travail, la réduction des inégalités face aux technologies de l'information. Mais cet objectif peut sembler paradoxal avec celui d'un renforcement du droit d'auteur. C'est justement la copie qui permet une démocratisation de certains logiciels auprès des internautes les plus pauvres. Le débat sur la "privatisation du savoir" devrait donc prendre de l'amplitude à l'occasion d'un G8 qui devrait voir la création d'une organisation reliant les gouvernements, la Banque Mondiale, les entreprises et des ONG afin d'améliorer l'aide technologique aux pays en développement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Clust.com communique ses chiffres pour prouver la pertinence de l'achat groupé.
Ericsson lance les premiers téléphones équipés
Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Ericsson lance les premiers téléphones équipés
Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Clust.com communique ses chiffres pour prouver la pertinence de l'achat groupé.
Ericsson lance les premiers téléphones équipés
Union sacrée entre Sega et Motorola autour des téléphones WAP
Ericsson lance les premiers téléphones équipés
Haut de page