Le G8 veut faire la loi dansla NetEconomie

Jérôme Bouteiller
06 juin 2000 à 00h00
0
A l'occasion du prochain sommet du G8, qui se tiendra à Okinawa en Juillet 2000, les 8 pays les plus industrialisés devraient annoncer la création d'une charte des technologies de l'information.

A l'occasion du prochain sommet du G8, qui se tiendra en Juillet 2000 à Okinawa, un chapelet d'Iles au Sud du Japon, les 7 pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Italie, Angleterre, Canada) accompagnés de la Russie, devraient annoncer la création d'une charte des technologies de l'information visant à réguler plus étroitement le cyberespace. Ces règles internationales s'appliqueront essentiellement à la protection des droits de propriété intellectuelle. Les Etats-Unis sont très actifs dans un domaine où ils comptent des champions (Microsoft, Universal, etc...) particulièrement vulnérable à la copie (CD ou MP3). Autre axe de travail, la réduction des inégalités face aux technologies de l'information. Mais cet objectif peut sembler paradoxal avec celui d'un renforcement du droit d'auteur. C'est justement la copie qui permet une démocratisation de certains logiciels auprès des internautes les plus pauvres. Le débat sur la "privatisation du savoir" devrait donc prendre de l'amplitude à l'occasion d'un G8 qui devrait voir la création d'une organisation reliant les gouvernements, la Banque Mondiale, les entreprises et des ONG afin d'améliorer l'aide technologique aux pays en développement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top