Le BtoB automobile, moins séduisant que prévu

Jérôme Bouteiller
27 mai 2000 à 00h00
0
Deutsche Bank et de Roland Berger Strategy Consultants viennent de publier une étude dans laquelle ils estiment que le BtoB automobile aurait été surestimé. Les projets de plate forme d'achat BtoB, notamment dans les pièces détachées, ne représenteraient que des gains de l'ordre de 640 dollars en Europe, 540 dollars au Japon et 1200 dollars aux Etats-Unis alors que les constructeurs visaient des réductions de plus de 3000 dollars par voiture. L'étude indique que les marchés européens et japonais sont déjà très avancés en matière logistique contrairement au marché américain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top