Le Ministre de la fonction publiqué plaide pour l'administration électronique

27 mai 2000 à 00h00
0
A l'occasion d'un collloque sur l'administration électronique organisé à Partenay dans les deux sèvres, une zone pilote pour les nouvelles technologies, le ministre français pour la fonction publique a plaidé pour le développement de l'administration électronique. Pour monsieur Sapin, les citoyens souhaitent "des services publics plus réactifs et plus interactifs" à l'image d'Internet, "une meilleure accessibilité à ces services" et en même temps "un service personnalisé". Après Admifrance (350 000 visites par mois), l'administration étudierait un nouveau portail pouvant servir de guicher unique aux citoyens. En outre, dès le 31 mai, a encore indiqué M. Sapin, tous les ministères sans exception, seront raccordés grâce à l'intranet inter-administrations "AdER", basé sur les SIT, les systèmes d'information territoriaux. L'administration électronique française a récemment été considérée comme l'une des plus avancées d'Europe par une étude internationale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Avec le GPRS, CellNet lance la facturation par paquet en Grande Bretagne
Avec le GPRS, CellNet lance la facturation par paquet en Grande Bretagne
Orange pourrait passer sous pavillon français dans les prochaines semaines
Jean-Noël TRONC, Membre du cabinet de Lionel JOSPIN, chargé de l'internet
Le BtoB automobile, moins séduisant que prévu
Avec le GPRS, CellNet lance la facturation par paquet en Grande Bretagne
Avec le GPRS, CellNet lance la facturation par paquet en Grande Bretagne
Orange pourrait passer sous pavillon français dans les prochaines semaines
Jean-Noël TRONC, Membre du cabinet de Lionel JOSPIN, chargé de l'internet
Le BtoB automobile, moins séduisant que prévu
Haut de page