Les japonais sont de retour dans la NetEconomie.

24 mai 2000 à 00h00
0
Une étude, publiée par les services d'expansion économique de l'ambassade de France au Japon (DREE, MEFI) et l'Agence Financière pour l'Asie (Trésor, MEFI), souligne le démarrage de la NetEconomie japonaise. Ayant raté le décollage de l'internet, pour des raisons tant culturels qu'économiques, les japonais, aidés par le puissant MITI, le ministère de l'économie et de l'industrie, cherchent à rattraper leur retard sur les Etats-Unis et plus modestement l'Europe. A l'instar du Silicon Sentier à Paris, les japonais disposent maintenant d'une "Bit Valley", dans le quartier de Shibuya à Tokyo. En matière de financements, le secteur du capital risque se structure et de nouveaux marchés financiers dédiés aux nouvelles technologies ouvrent (Mothers ou le Japan). Selon Norihiko ISHIGURO, Directeur au New Business Promotion Division du MITI, ces mouvements sont inévitables. Le « marché » manque de repères, mais il a une certitude : la nouvelle économie a fonctionné aux Etats-Unis ; il n'y a pas de raison pour qu'elle ne décolle pas au Japon. Le succès de l'i-Mode (le WAP japonais), la mise en place accélerée des réseaux W-CDMA dès 2001(UMTS japonais), la maîtrise du marché des Jeux Vidéo et la traditionnelle supériorité japonaise en matière d'électronique grand public pourraient redonner au Japon un rôle de locomotive dans la NetEconomie. Selon de nombreux analystes, le stagnation économique, qui touche le Japon depuis le début des années 90, serait dûe à l'abcence de projet mobilisateur depuis sa victoire économique contre les Etats-Unis à la fin des années 80. Le leadership américain dans la société de l'information pourrait donc sonner le réveil du peuple japonais.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page