Bourse & Internet : les particuliers vont-ils craquer ?

Par Jérôme Bouteiller
le 17 avril 2000 à 00h00
0
Depuis de nombreuses années, les "day-traders", ces boursicoteurs à domicile, se multiplient aux Etats Unis et plus récemment en France. Utilisant les services des courtiers en ligne, proposant des frais réduits, les particuliers ont peu à peu commencé à gérer un portefeuille boursier de plusieurs dizaines parfois centaines de milliers de francs. Or une telle activité n'est pas sans risques et de nombreux particuliers risquent d'en faire difficilement l'expérience à l'occasion des sévères corrections boursières actuelles. Les investisseurs institutionnels diposent des outils et de l'expérience pour faire face à de telles situations de crise. Mais qu'en est il de ces derniers, parfois lourdement endettés, dans un contexte où l'on ne gagne plus à tous les coups ? Après avoir été à l'origine de la plus longue période de croissance de l'économie américaine, les "day traders" risquent de craquer, entraînant les marchés vers un krach. Âmes sensibles, s'abstenir...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
Groupy arrive sur Steam, pour grouper vos logiciels par onglets
En France, un quart des internautes regarderaient la TV en direct via un service illégal
Amazon a le soutien de ses actionnaires pour vendre sa reconnaissance faciale à l’État
Énergies du futur : la Chine commence à parier sur l'hydrogène
COMPUTEX 2019 - AMD : comment suivre la conférence en direct ?
Amazon : la gamification pour rendre le travail en entrepôt
Sophie Viger (école 42) :
scroll top