UMTS : Le gouvernement renonce aux enchères mais envisage un droit d'entrée

15 avril 2000 à 00h00
0
La France va encore être la risée de la presse Anglo-Saxonne. Alors que la Grande Bretagne devrait toucher près de 200 milliards de francs pour la vente aux enchères de ses 5 licenses de téléphonie mobile de 3e génération, la France semble regretter son mode d'attribution. Souhaitant visiblement protéger ses champions nationaux d'une douloureuse surenchères financière avec des opérateurs étrangers aussi puissants que NTT ou Deutsche Telecom, le gouvernement français aavait hypocritement annoncé un mode d'attribution "qualitatif" pour l'étude des dossiers. Mais les montants records obtenus outre manche incitent finallement Bercy à envisager un système de "droit d'entrée" pour l'attribution de ces licences ... La solution définitive sera adoptée en juin. D'ici là, le gouvernement envisagera peut-être de proposer une 5e licence, pour se mettre au niveau britannique ..
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Printemps agité pour les outils de comparaison de prix
Le Paiement électronique : Une affaire de confiance.
Bourse & Internet : les particuliers vont-ils craquer ?
L'Exportation de la PlayStation limitée par peur d'une utilisation militaire
Defi start-up devient
Printemps agité pour les outils de comparaison de prix
NRJ rachète 15% du Capital de FranceMP3.com
La France en retard dans la formation continue d'après Arthur Andersen
Ouverture de la boucle locale téléphonique en janvier 2001
Cryo-Interactive affiche ses ambitions dans la NetEconomie
Haut de page