Michel MEYER : Multimania, Communauté virtuelle

21 mars 2000 à 00h00
0
En 4 ans, Multimania.fr est devenu l'un des plus gros sites du net francophone. Quelques semaines après sa levée de fond de 60 millions de francs, son dirigeant, Michel MEYER, a bien voulu analyser la stratégie de son entreprise.

JB - Monsieur MEYER, bonjour. En quelques mots, pourriez vous présenter votre parcours ainsi que celui de votre société?

MM - Bonjour, j'ai 27 ans, et je dirige MultiMania que j'ai créé à Paris, le 1er septembre 1995 avec 4 co-fondateurs après que l'idée soit née dans la Silicon Valley où j'ai travaillé pendant un peu plus d'un an. MultiMania est le premier site de communauté francophone. Les site propose à tous les internautes de s'exprimer sur Internet à travers différents services gratuits (pages personelles, chat, email, cartes postales, ...) et de rencontrer d'autres internautes partageant les mêmes centres d'intérêts. Nous avons aujourd'hui une couverture de près de 40 % sur le marché français qui fait de nous l'un des trois leaders du Net en France.

JB - Après un certain silence suite à quelques problèmes techniques, vous semblez afficher une stratégie offensive en cette rentrée 99 avec une nouvelle ouverture du capital et une vaste campagne média. Vous pensez que Multimania manque de notoriété auprès des annonceurs ou du grand public ?

MM - Après le lancement du site actuel en novembre 1998, nous avons beaucoup structuré notre équipe et travaillé pour solidifier notre plate-forme technique. En juin ,nous avons lancé un moteur de recherche sur les sites hébergés et une espace WebShopping qui réunit plus de 10 partenaires aujourd'hui (Dell, 3 Suisses, ALaPage, ...) qui permet aux utilisateurs d'acheter mieux et plus facilement grâce à MultiMania.

JB - Quel est l' axe de développement de Multimania ? Le bureau virtuel (agenda, e-mail, carnet d'adresses, applications en ligne), l'édition de contenu ? les relations inter internautes ?

MM - Nous allons offrir de plus en plus de services permettant de communiquer et de s'exprimer comme ceux que vous citez. Nous voulons également beaucoup travailler pour faciliter la mise en relations entre les membres. Nous examinons également les moyens de renforcer notre offre au niveau commerce electronique.

JB - Au début de l'été 99, a déclenché un début de Boycott suite à sa tentative d'appropriation du contenu des pages perso GeoCities. Qu'en avez vous pensé ? Comptez vous, vous aussi, tirer profit du contenu des pages hébergées par Multimania ?

MM - La position de Yahoo etait un peu extrème. Quant à la deuxième partie de votre question, elle ne me semble pas bien posée: dans la charte qui décrit les conditions d'utilisation des services MultiMania, nous précisons que les utilisateurs sont entièrement propriétaires et responsables des contenus qu'ils diffusent grâce à MultiMania. Par contre, nous devons de notre côté mettre en place différents mécanismes, notamment de publicité, qui vont nous permettre de générer des revenus afin de pouvoir financer les services gratuits offerts aux utilisateurs.

JB - Comptez vous élargir votre métier d'hébergeur en proposant de nouvelles applications comme des pages WAP "perso" pour les mobiles, des radios ou chaînes TV "perso" ? iFrance semble montrer la voie avec ses serveurs RealAudio ...

MM - Nous examinons différentes possibilités, mais nous n'avons pas encore pris de décisions.

JB - Que pensez vous des expérimentations de communautés en 3D comme le Deuxième Monde de Canal+ ou Les mondes 3D en SCOL de Cryo-Networks?

MM - Je ne suis pas convaincus pour le moment. L'enjeux pour un utilisateur est de pouvoir bien communiquer. Pour l'instant la 3D n'apporte pas de vrai bénéfice à ce niveau.

JB - Multimania comptera bientôt plusieurs centaines de milliers d'abonnés. Pensez vous tirer profit de l'effet de masse pour avoir une centrale d'achat ?

MM - C'est un axe que nous explorons.

JB - Vos forums sont proportionnellement beaucoup moins fréquentés que ceux d'un site comme Caramail. Peut-on attribuer ce différentiel à l'absence de forums pour "adultes" (comme on dit pudiquement ;-p) ?

MM - C'est sans doutes l'une des raisons. Nous avons délibérement limité le nombre de chambres à 27. Cependant, objectivement, il faut aussi reconnaitre que notre système de discussion a besoin d'un bon lifting.

JB - Pensez vous sortir du web en proposant une radio, un magazine ou un lieu de rencontres pour vos abonnés ?

MM - Nous n'avons pas de grandes ambitions à ce niveau. nous avons déjà fait différents tests, notamment dans le domaine de la presse, mais il s'agit pour nous d'un autre metier. Nous préférons nous concentrer sur Internet et offrir le meilleur service possible aux utilisateurs.

JB - Multimania n'est pas Fournisseur d'accès. Ne pensez vous pas qu'il aurait était pertinent de vous lancer dans une telle activité pour fidéliser vos membres et imposer votre site en page d'accueil par défaut ?

MM - Nous préférons rester indépendant du fournisseur d'accès et offrir un nos services à tous les internautes quelque soit leur origine de connexion. En outre, c'est également un autre métier avec d'autres enjeux. Nous préferons rester concentrés.

JB - Que pensez vous du rachat de RESpublica par LibertySurf? Cela sonne t'il la fin de l'indépendance pour un site comme le vôtre ? Serez vous une proie ou un prédateur ?

MM - Pour moi, cela signifie clairement que le fenêtre d'opportunité se referme pour les sites de communauté. Respublica a cherché pendant plusieurs semaines à faire appel à des fonds de capital risque avant de se faire absorber comme Nomade par le groupe LibertySurf. Cela prouve que le marché se durcit. Seuls les acteurs ayant déjà atteint une masse critique pourront continuer à croitre rapidemment. Nous en faisons parti. Nous sommes plutôt un prédateur.

JB - En avril dernier, dans ce webzine, Laurent MASSA de Xoom déclarait ne pas connaître MultiMania. Quelle a été votre réaction ?

MM - J'ai pensé qu'il ne connaissait pas encore très bien le marché français, donc que nous avions encore un peu de temps devant nous avant de les voir arriver en force.

JB - Monsieur MEYER, je vous remercie. (Entretien réalisé en Novembre 1999 par Jérôme BOUTEILLER)
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

iBazar vaut virtuellement 3.4 milliards de Francs
iFrance passe la barre des 300 000 membres et annonce son nouveau Portail
Marc SAUERBREY, KLEline, Le porte monnaie virtuel
La Guerre du Son : Quel avenir pour une musique dématérialisée ?
Faillites en perspective dans la Neteconomie américaine.
iBazar vaut virtuellement 3.4 milliards de Francs
iFrance passe la barre des 300 000 membres et annonce son nouveau Portail
Marc SAUERBREY, KLEline, Le porte monnaie virtuel
La Guerre du Son : Quel avenir pour une musique dématérialisée ?
Michel GRUNDSTEIN, expert en Intelligence artificielle et aide à la décision
Haut de page