Vie privée : guides de bonne conduite Microsoft

18 octobre 2006 à 13h52
0
Microsoft, chantre du respect de la vie privée ? Bien que certains de ses outils aient été critiqués avec virulence par le passé en raison de libertés prises avec les droits de l'utilisateur, l'éditeur de Redmond souhaite se poser aujourd'hui en défenseur du droit à la vie privée en publiant un guide de bonnes pratiques à destination des éditeurs de sites Web et de logiciels. Sur 49 pages (pour 1,1 Mo), ces derniers découvriront comment mettre au point des applications ou des services qui ne transigent pas avec la confidentialité des informations.

« La vie privée est considérée comme l'un des droits de l'homme fondamentaux dans certaines parties du monde. De plus, assurer la protection de la vie privée des consommateurs permet de renforcer leur sentiment de loyauté et de se différencier par rapport au reste du marché », explique Microsoft en préambule de ce document. Du recueil des informations sur le poste client à leur stockage sur un serveur distant en passant sur la façon dont les données doivent être acheminées ou manipulées, Microsoft passe donc en revue un certain nombre de « bonnes pratiques », illustrées par des exemples parfois tirés de ses propres applications.

Peter Cullen, responsable de la stratégie vie privée chez Microsoft, a récemment expliqué par exemple que l'éditeur avait pris grand soin d'effacer toutes les informations susceptibles de se révéler confidentielles des données envoyées par le filtre antiphishing installé au sein d'Internet Explorer 7 pour vérifier la nature du site consulté.

Il n'en a pas toujours été ainsi. En 2001, Microsoft projetait de mettre en place un programme du nom de « Hailstorm », qui devait permettre aux utilisateurs de regrouper l'ensemble de leurs informations personnelles afin d'accéder au moyen d'un identifiant unique à tout un ensemble de services. Devant la grogne des utilisateurs qui craignaient que l'éditeur dispose aussi franchement de leurs informations personnelles, Microsoft a fini par revoir ses ambitions à la baisse. Plus récemment, le programme de vérification de licences Windows Genuine Advantage a alimenté le débat, lorsque des internautes ont découvert qu'il communiquait régulièrement avec un serveur distant sans que l'utilisateur en ait été averti.

Microsoft semble donc aujourd'hui décidé à garantir le respect de la vie privée de ses consommateurs, même s'il est toujours tiraillé par sa volonté de développer les interactions entre ses différents services en ligne (galaxie Windows Live) et ses applications hors ligne, comme le prochain Windows Vista. Le guide « Privacy Guidelines for Developing Software Products and Services » peut être téléchargé depuis cette page (anglais uniquement).
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page