Photokina 06 : un avant-goût du Fuji S5 Pro

27 septembre 2006 à 17h21
0
Côté boîtiers, FujiFilm réservait deux annonces pour la Photokina, le grand salon de l'image qui se tient actuellement à Cologne :
  • D'une part celle de la prochaine commercialisation du F31fd, le successeur du FinePix F30 (voir cette brève).
  • D'autre part celle d'un successeur à son reflex numérique S3 Pro : le S5 Pro.
Pour ce dernier, toutefois, l'annonce est à prendre avec beaucoup de précautions, Fuji prévenant d'emblée que les spécifications données sont sujettes à modification. Que peut-on retenir toutefois de cette annonce conditionnelle ?

0000009600368464-photo-fujifilm-s5-pro.jpg
0000009600368486-photo-fujifilm-s5-pro.jpg

Prototype du futur S5 Pro


Le S5 Pro intégrera un capteur ressemblant à celui du S3 Pro, mais toutefois différent. La force des capteurs dont Fuji équipe ses reflex pro est d'être capable d'enregistrer plus d'informations dans les hautes lumières que leurs homologues signés Sony ou Kodak. Cela est rendu possible par une construction particulière, qui associe deux photodiodes à chaque photosite, chacune étant chargée d'enregistrer une partie spécifique de l'information lumineuse de l'image. Ce système permet aux reflex pro de Fuji de fonctionner dans un mode appelé « dynamique étendue », et de fournir des images comportant du détail à la fois dans les zones les plus foncées et les plus claires. Sur le S5 Pro, ce mode dynamique étendue va s'affiner, avec 6 niveaux de réglages proposés contre deux seulement pour le S3 Pro. Le S5 Pro sera également en mesure de monter jusqu'à 3 200 Iso alors que son prédécesseur s'arrêtait à 1 600 Iso, tandis que les images qu'il produira bénéficieront d'un meilleur traitement du bruit de fond. La synchro flash change, passant de 1/125 seconde à 1/250 seconde, tandis que le délai de mise au point se réduit, et que la cadence d'acquisition d'images s'accroît. Le S5 Pro permettra également d'enregistrer des images en Raw et Jpeg simultanément, et enfin d'éditer les infos exifs (date, réglages...) directement depuis l'appareil, de façon notamment à appliquer un copyright sans délai.

Alors que Fuji apporte à ses reflex la partie capteur et traitement d'image, il s'appuie sur Nikon pour l'électronique du boîtier, le S5 Pro reprenant celle du D200. L'échange entre les deux constructeurs ne s'arrête pas là, puisque en l'absence de gamme optique propre, Fuji a construit ses reflex autour de la monture F de Nikon. Le S5 Pro est attendu dans le courant du premier trimestre 2007.
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top