AMD : 46 millions de processeurs bureau en 2006 ?

18 septembre 2018 à 15h04
0
Selon le Digitimes, qui tient ses informations de sources industrielles proches du fabricant de semi-conducteurs, AMD aurait l'intention d'acheminer 26 millions de Processeurs à destination des PC de bureau d'ici la fin de l'année, ce qui porterait ses livraisons totales à 46 millions de processeurs pour l'année. Le fondeur de Sunnyvale a déjà livré 10 millions de processeurs desktop au premier trimestre, et 9,5 millions au deuxième trimestre.

AMD prédit donc une demande accrue pour ses processeurs socket AM2 et entend bien donner un coup de pouce au sort en s'arrangeant pour que ses partenaires fabricants de Cartes mères à Taïwan suivent le mouvement. Par ailleurs, il aurait demandé au singapourien Chartered Semiconductor de l'épauler au niveau de la production pour faire face à la demande.

Si AMD respecte ses objectifs, ses processeurs pourraient représenter 32% des quelque 141 millions d'unités vendues en 2006 selon les dernières projections des analystes. Sur le segment des processeurs à destination des Ordinateurs Portables, AMD vise 12 millions d'unités vendues sur l'année, soit des parts de marché de l'ordre de 15%.

Selon les derniers chiffres communiqués par iSuppli, AMD détiendrait actuellement 22% du marché des processeurs à destination des PC de bureau en volume et 13,3% du marché pour les processeurs à destination des PC portables. Intel, l'éternel rival, dispose donc toujours d'une sacrée longueur d'avance, à laquelle pourrait profiter la récente introduction des processeurs basés sur la Core Architecture.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Wikipedia préchargé dans les PC à 100 dollars
Black Hat : Vista hacké par un rootkit
Nouvelles images pour  Black Buccaneer
Quelques images et une vidéo pour  Elveon  (màj)
  Rail Simulator  prend en charge le  RailDriver
Un nouveau VMware pour Mac OS X
  Glory Of The Roman Empire : l'imperator en test
Stock-options : Apple inquiète la bourse
Google dément vouloir lancer un service de musique
Haut de page