🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Le Coral Consortium et l'interopérabilité des DRM

01 juin 2018 à 15h36
0
Créé au mois d'octobre 2004, le « Coral Consortium » (qui regroupe plus de 40 sociétés/organisations dont HP, Intertrust, Philips, Panasonic/Matsushita, Samsung, Sony, Twentieth Century Fox, IFPI, NBC Universal, LG Electronics, et Thomson) planche depuis quelques temps sur le problème causé par les restrictions imposées par les DRM et notamment sur l'absence d'interopérabilité.

Aujourd'hui, un fournisseur de contenu protège généralement ses morceaux de musique ou ses films avec une technologie DRM qui n'est prise en charge que par un nombre très restreint de périphériques. Le « Coral Consortium » souhaite résoudre ce problème d'interopérabilité entre le fournisseur de contenu et les périphériques de lecture.

Le consortium a ainsi publié un premier document technique lié à sa technologie d'interopérabilité et à la création d'un concept de « maison numérique » compatible avec une grande variété de technologies DRM. Le but étant d'unifier la lecture des contenus protégés au sein d'un domaine comprenant plusieurs périphériques de lecture. Selon, le « Coral Consortium » cette technologie doit simplifier la vie des utilisateurs, qui n'auront plus à se soucier de la gestion ou de la compatibilité des DRM (est ce que tel ou tel contenu fonctionnera avec mon baladeur / ma platine de salon ...).

Le projet du « Coral Consortium » prévoit aussi la création d'un gestionnaire en ligne des droits de l'utilisateur sur ses contenus. Le consommateur pourra ainsi accéder à ses contenus, y compris lorsqu'il n'est pas directement chez lui. Il pourra également récupérer ses contenus en cas de défaillance ou perte définitive de ses périphériques numériques.

Pour le moment, tout ceci n'existe que sur le papier et le chemin reste encore long pour que le projet du « Coral Consortium » aboutisse. Cela risque d'être d'autant plus difficile que deux poids lourds du monde des DRM (Microsoft et pour ne pas les citer) ne sont pas (encore ?) présents dans ce groupe de développement. Mais comme le rappelle à juste titre le « Coral Corsortium » : « il faudra impérativement passer par l'interopérabilité, si nous souhaitons que les consommateurs laissent de côté le MP3 non protégé ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Une nouvelle édition du Motorola RAZR disponible avec un bootloader débloqué
Logitech G600 : une souris pensée MMO à 20 boutons
Le Nexus 5 de LG en fuite sur le Web ?
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page