Plus de libre pour l'administration française ?

0
00C8000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg
Une étude du cabinet Markess International, réalisée à partir d'entretiens avec les responsables informatiques de l'administration française et des prestataires extérieurs, révèle que cette dernière aurait l'intention de consacrer en 2006 9 % de son budget informatique à l'open source et au logiciel libre, contre 6 % en 2005. Principales motivations avancées : « les contraintes budgétaires, la mutualisation, le souci d'indépendance et l'interopérabilité », indique Markess International.

Ces investissements devraient concerner les développements applicatifs, cités pour 81 % des personnes interrogées, les plates-formes serveurs (79 %) ou la migration vers la suite bureautique libre et gratuite OpenOffice (65 %), en prenant en compte les charges de personnels. Markess inclut dans le domaine applicatif les environnements bureautiques, les portails, les logiciels de messagerie, les outils de travail collaboratif, et les outils de gestion de contenu et de gestion des bases de données. Le cabinet indique que ce sont « ces applications qui pousseront le plus la dynamique open source dans l'administration française durant les deux années à venir ».

L'administration centrale devrait fédérer le gros des dépenses liées à l'open source en y consacrant environ 14 % de son budget en 2006, contre 10 % en 2005, alors que l'administration locale est en retrait avec 7 % de son budget informatique en 2006. Markess indique par ailleurs que 54 % des administrations utilisent au moins un outil open source dans le domaine des réseaux et de la sécurité, tandis que 46 % d'entre elles utilisent au moins un outil d'ingénierie ou de développement open source.

Parmi les facteurs susceptibles de réduire l'attractivité du modèle open source, ressortent les suivants : immaturité de l'offre de services proposée par des sociétés externes, manque de support adapté et de proximité, compétences insuffisantes en interne et intégration des solutions libres entre elles et aux systèmes existants.
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

E3 :  Reservoir Dogs  arrive sur consoles et PC
Les médias vierges LightScribe améliorés en mai
Intel dévoile Eduwise, son PC à 400 dollars
Nikotalk, nouveau logiciel de Voix sur IP pour PDAPhone sous Windows Mobile
Le marché français des e-communications pèse 10,4 milliards d'euros
ATI et Nokia main dans la main
Microsoft intéressé par Yahoo! ?
Roadmap et processeurs quad-core d'AMD
Casio EX-Z5 : un ultra-compact dans la norme
  Zoo Tycoon 2 : African Adventure  passe « Gold »
Haut de page