Wakanim : l'animation japonaise en direct gratuitement

19 mars 2010 à 13h47
0
00C8000003020686-photo-logo-wakanim.jpg
Wakanim, nouveau site internet de vidéo à la demande consacré à l'animation japonaise, a ouvert cette semaine en phase de test. Le nouveau venu a pour ambition d'offrir une alternative légale au piratage numérique des séries d'animation, en lui apportant le penchant communautaire cher à cette communauté.

Les derniers épisodes seront pour ce faire diffusés gratuitement, parfois même le lendemain de leur diffusion au Japon, à l'instar des épisodes de séries américaines que TF1 facture quant à lui 2 euros, mais aussi et surtout simultanément à la mise en ligne des versions pirates. Le nouveau site internet s'aventure ainsi sur le terrain du financement par la publicité, auquel des acteurs d'envergure se frottent et se piquent pourtant.

Pour accéder aux archives et consulter les épisodes au-delà d'un ou deux mois après leur publication, il faudra en revanche payer au moyen de « streams », vendus par dizaines à tarifs dégressifs. Cette monnaie locale, qui vaut de 70 à 50 centimes, permettra en outre d'ôter les coupures publicitaires. Une boutique de produit dérivés en lien avec l'animation devrait enfin ouvrir ses portes prochainement, tandis qu'un web-magazine assoie la communauté.

Wakanim est accessible dès à présent. Les premiers épisodes en version originale sous-titré français (VOSTFR) des séries Grenadier et Slayers Revolution sont visionnables gratuitement.

0168000003020450-photo-page-d-accueil-de-wakanim.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

DRM : Steam retire  Assassin's Creed II  de son catalogue
Les premières images de Blackberry OS 6.0 ?
  Splinter Cell Conviction  prend 15 jours ferme sur PC
Synology DS410 : un NAS à puce de chiffrement matériel
L'émulateur Windows Phone 7 débloqué
Un peu de retard pour  BlazBlue : Calamity Trigger
Insolite : cherche geek sexy pour campagne recrutement
En Australie, Google maps teste les icônes sponsorisées
En vidéo : le concert Star Wars n'est pas un 7e épisode
iGroups : social et géolocalisation chez Apple ?
Haut de page