Violation de brevets : Kodak traine RIM et Apple en justice

00FA000002751156-photo-kodak-logo.jpg
Décidément, la saga des injonctions en justice pour violation de brevets n'en finit plus. Après Apple vs Palm, Nokia vs Apple ou encore Elan Microelectronics vs Apple, c'est au tour de Kodak de déposer plainte et, oh surprise, Apple est encore de la partie accompagné du canadien Research In Motion.

La société spécialisée dans le domaine de la photographie et du cinéma estime en effet, que les iPhone et BlackBerry embarqueraient des technologies déposées pour la prévisualisation des images et la manière dont un programme fait appel à un autre logiciel pour opérer le calcul de certaines fonctions. La firme a donc déposé plainte auprès de la court du district ouest de l'état de New York. Selon Kodak les revenus liés aux licences déposées devraient s'élever entre 250 et 350 millions de dollars chaque année, notamment au travers des accords existants avec Nokia, Motorola, Sony ou Panasonic.

Ce n'est pas la première fois que Kodak mène des actions judiciaires pour protéger sa technologie. Récemment ce sont LG Electronics et Samsung qui ont été assignés en justice. La firme demande des frais de dédommagement pour la violation de ces droits et se déclare prête à discuter avec RIM et Apple.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

L'Allemagne pourrait interdire Google de commercialiser ses enceintes connectées et Youtube Music
Sharp signe le premier smartphone équipé d'un capteur photo de 1 pouce
Microsoft porterait l'interface de Windows 10X sur Windows 10 Sun Valley
Dernières heures pour profiter de l'offre pCloud pour famille (1050€  d'économies )
Les Français, encore (trop) peu familiers avec le jargon de la cybersécurité
Metal Slug Code : J, du gameplay pour ce tout nouvel épisode iOS et Android
Samsung fait la démonstration de ses nouveaux écrans : pliables en
Les services de streaming partent en guerre contre le partage des mots de passe
WhatsApp : un mode
Twitter : vers un abonnement baptisé Twitter Blue, facturé à 2,99 dollars par mois
Haut de page