Un fugitif en cavale nargue la police sur Facebook

29 décembre 2009 à 11h49
0
00F0000002700988-photo-craig-lazie-lynch-sur-facebook.jpg
« Le personnel de l'hôtel n'a même pas relevé la seule chose qui m'a rendu paranoïaque toute la journée ! » Mieux que la télé-réalité et « Prison Break » réunis ? Craig Lynch s'est évadé de prison au mois de septembre dernier, mais il continue de raconter son quotidien sur Facebook, au nez et à la barbe de la police britannique. Le fugitif de 28 ans, condamné à 7 ans de prison pour vol aggravé, a même créé sa propre page fan sur laquelle il raconte ses sorties, ses repas, ses conquêtes sexuelles et nargue même la police : « Combien de policiers me scrutent ce soir ? », s'amuse-t-il.

La police traque les publications de « Lazie » pour le retrouver, mais en vain jusqu'à présent. « Nous sommes en relation avec Facebook et tentons de le tracer avec les informations que nous avons, » a déclaré le porte-parole de la police locale à CNN, « nous prenons bien entendu ce qu'il écrit sur Facebook avec des pincettes puisqu'il sait qu'on peut le lire ». L'histoire ne dit pas à quel point Facebook a collaboré, et en particulier s'il a livré ou non les adresses IP desquelles l'évadé s'est connecté. Et quand bien même, le fugitif parvient de toute évidence à brouiller les pistes.

Le profil public a été tout récemment fermé par Facebook à la demande des forces de l'ordre. Cette situation cocasse s'est effectivement récemment ébruitée. Depuis que sa photo a été montrée au plus grand nombre, Craig Lynch fait d'ailleurs moins le fier : « La fuite est bientôt terminée. Désolé que certains l'apprennent ainsi. Mais vous me connaissez. Je ne fais confiance à personne, » a-t-il l'air de conclure sur son profil, sans qu'on connaisse l'issue de l'affaire. Personne ? Pas même à l'un de ses milliers « d'amis » ?

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page