eBook : un hacker casse les DRM du Kindle d'Amazon

0
00B4000002695108-photo-amazon-kindle.jpg
Sale cadeau de Noël pour Amazon ? Un hacker israélien vient d'annoncer qu'il avait réussi à casser le système de gestion des droits numériques, ou DRM, associé à son lecteur de livres électroniques, le Kindle. De ce fait, il devient possible d'exporter au format PDF les livres électroniques acquis au format propriétaire utilisé par Amazon sur son kiosque de téléchargement, le .azw.

Labba, l'auteur de ce hack, s'est contenté de répondre à un « défi » lancé sur les forums de hacking.org. En publiant les modalités d'exploitation de la faille qu'il a découverte, il prend tout de même soin de rappeler que son outil n'a vocation à être utilisé que sur des ouvrages achetés légalement, en vue d'une utilisation sur d'autres appareils que le Kindle. L'interopérabilité comme justification du piratage ? Amazon n'a pour l'instant pas répondu à cette annonce, mais réagira sans doute rapidement.

Vendu 175 euros environ, le Kindle serait aujourd'hui le produit le plus exporté vers la France à partir du site américain d'Amazon. Il ouvre accès à un catalogue de quelque 300.000 ouvrages, parmi lesquels on ne trouve pour l'instant que peu de livres en français. Très populaire outre Atlantique, il doit aujourd'hui faire face à une concurrence de plus en plus soutenue. Sony ou Barnes & Noble proposent aujourd'hui des terminaux concurrents, tandis qu'une offre considérable se développe sur mobile, au travers notamment de l'App Store d'Apple.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page