Testez Google Chrome OS sur votre netbook Dell

00F0000002641444-photo-dell-inspiron-mini-10v.jpg
Google a annoncé le tant attendu Chrome OS il y a deux semaines, publiant dans la foulée le code source de son pendant open source, Chromium OS. En attendant que les premiers ordinateurs sous Chrome OS soient commercialisés l'année prochaine, ce dernier a d'ores et déjà permis de compiler des distributions non officielles du système d'exploitation.

L'image d'un disque virtuel contenant le système d'exploitation circule ainsi sur la Toile et permet par exemple de virtualiser Chrome OS facilement, mais cette méthode ne permet pas de le tester en conditions réelles, sur un mini-portable.

Après s'être penché sur Moblin et Android, Dell confirme aujourd'hui son engouement pour les systèmes d'exploitation destinés aux mini-portables en mettant dès à présent une version fonctionnelle de Chromium OS à disposition des possesseurs de son Inspiron Mini 10v.Le fabricant texan propose pour ce faire une image à télécharger et à restaurer sur une clé USB de 8 Go. La prise en charge de la carte réseau Wi-Fi est encore expérimentale et instable, tout comme l'est d'ailleurs le système d'exploitation dans son ensemble.

Quoi qu'il en soit, Dell décrit sur son blog la démarche à suivre pour tester Google Chrome OS sur son Inspiron Mini 10v.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page