ADA : le Blu-ray très longue durée selon Panasonic

Par
Le 27 novembre 2009
 0
Bien que la tendance soit à la dématérialisation, il reste de nombreux secteurs où l'on préfère archiver ses données sur des supports physiques. Parmi ceux-ci, l'imagerie médicale, à qui le japonais Panasonic destine son dernier format optique. Baptisé ADA, pour Advanced Disc for Archive, il adopte un format cassette, au sein duquel on retrouve les différentes couches qui composent les disques Blu-ray que connait le grand public.

Pour assurer la longévité de son support, Panasonic indique avoir fait appel à des matériaux non organiques à changement de phase. Les procédés d'écriture sont par ailleurs plus fins que sur un Blu-ray traditionnel, de façon à minimiser le taux d'erreur. Enfin, le disque est intégré à un châssis de type cassette, qui protège la surface où sont stockées les données d'éventuels chocs ou poussières. De quoi assurer, selon le fabricant, une durée de vie d'au moins 50 ans en cas de conservation dans une pièce à température constante de 25°.

Le retour du DVD-RAM ? Difficile de ne pas penser à ce format optique si particulier, qui n'a trouvé l'essentiel de sa raison d'être que dans le domaine professionnel. Les disques ADA de Panasonic sont déclinés en deux versions de 25 et 50 Go, et accompagnés de périphériques dédiés, capables d'assurer la lecture et l'écriture de ces supports. Le premier est au format 5,25 pouces et fait appel à une connectique SATA, tandis que le second, externe, repose sur une interface USB. Selon CDRInfo, on obtiendrait une vitesse d'écriture de 72 Mbps lorsque tous les dispositifs de protection contre les erreurs sont activés.

02633392-photo-panasonic-ada.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top