Nouvelles tendances, nouveaux termes pour les dicos

18 septembre 2018 à 14h42
0
00B4000002447862-photo-twitter-facebook-mikeklo.jpg
Le New Oxford American Dictionary, prestigieux dictionnaire anglo-saxon, a choisi « unfriend » comme le mot de l'année 2009. Ce néologisme, qui signifie retirer quelqu'un de ses amis sur un réseau social, relance le débat sur l'utilisation, voire la consécration, de termes issus du Web 2.0.

Certains, conservateurs, pensent que de tels mots ne riment à rien alors que d'autres, qui les utilisent quotidiennement estiment qu'une évolution du langage, et par là même du dictionnaire, est parfaitement justifiée.

En plus du mot « unfriend », d'autres termes issus de l'univers des technologies de l'information et de la communication (TIC) feront leur apparition l'édition 2010 du dictionnaire.

Ainsi, on assistera à l'apparition de hashtag, terme qui désigne un mot clé créé par l'utilisateur sur Twitter, de intexticated pour décrire l'action d'écrire un message sur son téléphone au volant, ou encore de sexting, consacré cette fois-ci à l'envoi, depuis son téléphone portable, de contenus à caractère sexuel.

Apparition d'un terme, utilisation massive, puis enfin entrée dans le dictionnaire : la France n'est pas épargnée par le phénomène. L'édition 2010 du Larousse a par exemple consacré l'anglicisme geek, pourtant originaire d'après le Oxford du moyen haut-allemand geck fou et du néerlandais gek (fou, dans les deux cas).

D'autres termes, issus du Web social, deviennent selon la même tendance des verbes. Par exemple, « poker », issu du « poke » de Facebook, action de donner une tape amicale sur l'épaule ou faire un petit coucou. Véritable phénomène de société, Facebook a son propre verbe : « facebooker », suivi du participe passé dérivé, « facebooké » et même d'un nouveau nom propre : les facebookeurs ou facebookeuses. En anglais, le verbe to facebook a d'ailleurs été intégré à l'édition 2008 du Collins English Dictionary.

Idem pour la célèbre expression LOL (Laughing Out Loud), devenue « loler », ou pour Twitter, réseau social en vue depuis la campagne électorale de Barack Obama. Pour certains internautes, le verbe « twitter » est entré dans le langage quotidien, et l'on parle désormais parfois de « twitterisation », voire de « Twitterature ».

Tous ces termes, apparus suite à l'entrée des médias/réseaux sociaux dans nos vies, étaient initialement réservés aux conversations en ligne. Peu à peu, ils font pourtant leur entrée dans les conversations de la vie hors connexion. Am I in if I facebook* ?

(* Suis-je branchée si je facebooke ?)
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

SFR remplace gratuitement ses anciens décodeurs TV
SAP et Microsoft forment un duo dans le décisionnel
Robot : le SIT hybride scanner 3D et
Canal+ et i>Télé sur le Media Center de Windows 7
Un co-fondateur de Dailymotion remplace TF1 au capital de Nomao
SFR Homescope : la télésurveillance fixe et mobile
De luxueuses enceintes Hi-Fi pour ordinateur chez B&W
Fring et Wikango débarquent sur Android
  Operation Flashpoint Dragon Rising  : la démo est dispo
Facebook rend sa politique de confidentialité accessible
Haut de page