Clé 3G : nouvelle facture record de 159 212 euros

18 novembre 2009 à 11h59
0
000000F002612166-photo-facture-de-m-spadaro.jpg
Nouvelle épidémie dans le domaine de la téléphonie mobile : celle des factures astronomiques d'internet mobile. Nous apprenions effectivement lundi qu'un cafetier avait reçu une facture de 45 900 euros, mais deux autres mobinautes ont profité de la médiatisation de cette première affaire pour faire part de leurs mésaventures.

Un médecin urgentiste a ainsi fait savoir qu'il avait reçu une facture de plus de 159 000 euros pour avoir dépassé son forfait « illimité ». Jean Spadaro souscrit en novembre 2008 à l'offre Orange Internet Everywhere de base, qui lui permet de connecter son ordinateur à internet en déplacement avec une clé 3G, pour 30 euros par mois. Mais sa facture atteint jusqu'à 860 euros au mois d'avril et sur les conseils du service clientèle, il passe sur l'offre illimitée Orange Business Everywhere à 62 euros par mois.

Au mois de mai 2009, le médecin croit à une blague en recevant une facture de 159 212 euros. M. Spadaro affirme ne pas avoir été informé que son forfait « illimité » l'était dans le temps mais pas en volume, facturé hors forfait au-delà d'un quota de 1 Go. Ses deux fils et lui ont donc navigué sur internet « comme à la maison », comme ils le feraient tout naturellement avec un forfait illimité à l'ADSL. À 13 euros hors taxe le mégaoctet supplémentaire, la moindre vidéo YouTube ou photo en pièce-jointe coûte une petite fortune.

M. Spadaro entame alors une procédure de réclamation. Il a pour toute réponse des « mises en demeure avec menace de saisie », puis on lui assure au fil des mois que « son cas est étudié, que son dossier est en cours de traitement, que la personne concernée sera avisée ». Il débloque la situation en menaçant de médiatiser l'affaire, obtenant deux avoirs venant en déduction de la facture. Le médecin a finalement mis ses menaces à exécution pour être enfin dédommagé des frais de rejet du prélèvement automatique.

Il succède à un deuxième cas médiatisé, en comparaison presque anecdotique, d'un responsable d'une société de courtage d'assurance qui doit 39 500 euros pour avoir lui aussi dépassé son forfait illimité Orange.

01E0000002608482-photo-orange-internet-everywhere.jpg

Ces trois affaires ont toute un point commun : le manque de clarté de ces offres dites « illimitées » est à chaque fois en cause. En outre, le système d'alerte de dépassement ou de connexion depuis l'étranger n'aurait pas fonctionné. Pour l'heure, aucun des trois abonnés n'a cru bon de saisir la justice pour publicité mensongère.
Modifié le 18/09/2018 à 14h42
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top