Le Wi-Fi d'une ville coupé pour un seul téléchargement

Par
Le 17 novembre 2009
 0
000000f002020052-photo-logo-sony-pictures.jpg
Les habitants d'une petite ville américaine ont récemment été privés de réseau Wi-Fi municipal à la demande de la MPAA et de Sony Pictures Entertainment, à cause d'un internaute surpris en train de télécharger illégalement un film. Face à la puissante association de défense de l'industrie cinématographique américaine, qui représente les principaux studios hollywoodiens, la municipalité s'était exécutée sans autre forme de procès.

Ce réseau Wi-Fi était à la disposition des 11 000 habitants de Coshocton depuis cinq ans et utilisé quotidiennement par une centaine de personnes, y compris par les forces de l'ordre pour l'envoi et la réception de rapports sur le terrain. « C'est malheureux pour ceux qui utilisent le service honnêtement qu'une seule personne ait tout ruiné, » s'est d'ailleurs indigné le commissaire de la ville, dont les propos ont été relevés par un quotidien local.

Cette décision démesurée a provoqué à juste titre un tollé médiatique. Face au ridicule de la situation, Jim Kennedy, vice-président de la communication de Sony Pictures Entertainment, a écrit au comté et demandé à ce que les points d'accès soient rebranchés,
00f0000001671518-photo-logo-de-la-mpaa-marg.jpg
tout en proposant de les aider à éviter de futures utilisations frauduleuses de leur accès à internet, sans plus de précisions.

Face à une situation similaire en France et dans le cadre de l'Hadopi, gageons que le juge aurait « pris en compte les circonstances et la gravité de l'infraction » pour prendre une décision plus pertinente.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top