GPS : TomTom s'effondre en bourse

18 septembre 2018 à 14h41
0
02553900-photo-tomtom.jpg
Leader des systèmes de navigation par satellite, le néerlandais TomTom a passé une très mauvaise journée en bourse ce mercredi, avec une baisse de plus de 21% de son cours, faisant passer la société sous la barre des 1,8 milliard d'euros de capitalisation.

La baisse s'explique d'une part par la publication de chiffres financiers, faisant état d'une forte baisse des bénéfices (31 M€ ce trimestre) et d'une relative stagnation du chiffre d'affaires (365 M€ ce trimestre). "Ce retrait d'une année sur l'autre reflète l'impact continu de la faiblesse du climat économique sur notre activité" explique TomTom dans un communiqué.

Mais au delà des seules performances de TomTom, le graphique intraday montre également que les marchés financiers ont sanctionné le titre suite à la présentation par Google de ses projets dans la navigation.

Déjà très actif avec ses applications de cartographie Google Maps, Google Earth ou encore Street View, la firme prévoit de lancer début 2010 Google Maps Navigation, une application gratuite de guidage GPS pour le moment limitée aux seuls smartphone sous Android 2.0.

Un projet qui pourrait non seulement imposer les smartphones comme alternatives aux systèmes de navigation GPS mais également tuer dans l'oeuf le jeune marché des applications mobiles de navigation sur lequel se sont récemment lancés TomTom, Navigon ou encore coPilot.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mémoire à changement de phase: Intel fait des progrès
Face à face de webcams HD 720p sur Clubic
Apple Store : 7 novembre au Carrousel du Louvre (màj)
  DSi LL  : nouvelle console portable chez Nintendo (MàJ)
Los Angeles préfère Google Apps à Microsoft Exchange
Couches par correspondance : Diapers.com lève 30 millions de dollars
Premières videos sponsorisées sur Youtube France
Open Text automatise la gestion d'emails pour Microsoft Exchange
Google lance Android 2.0, équipé d'un logiciel GPS
Le FAI belge Belgacom menacé par un hacker
Haut de page