Comment faire de l'Espace européen de recherche une réalité ?

0
02466782-photo-eer-europa.jpg
Le premier rapport annuel de l'ERAB (European Research Advisory Board), « préparer l'Europe à une nouvelle renaissance », préconise un ensemble de recommandations censées permettre à l'UE de relever les défis auxquels elle pourrait être confrontée ces 20 prochaines années en matière de recherche.

Le rapport préconise la création d'un véritable Espace européen de recherche (EER) uni. Celui-ci devrait concentrer ses efforts sur les grands défis mondiaux, comme : le changement climatique, l'approvisionnement énergétique et la démographie. Il devrait également disposer des moyens nécessaires pour revitaliser les interactions entre science et société, entre secteur public et secteur privé dans le domaine de « l'innovation ouverte ». « L'incitation à l'excellence » est fortement recommandée - on pense à l'Institut européen d'innovation et de technologie (IET), en cours de création -. Par ailleurs, l'ERAB, groupe consultatif fondé à l'initiative de l'exécutif européen, souligne la nécessité d'une « voix indépendante » de la recherche qui participerait au processus politique.

Finalement, l'ERAB insiste sur la nécessité de rétablir la confiance entre scientifiques et société par le biais d'un « nouveau contrat social » (décidément Rousseau fait des émules en ce début de 21ème siècle !) Ce contrat s'appuierait sur une règle des « 3 R », à savoir : R comme rigueur des décisions scientifiques et politiques ; R comme respect de son prochain, des scientifiques et de l'environnement et, enfin, R comme responsabilité de nos propres actes.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page