Un point commun entre les Gates et Bono de U2 ?

Par
Le 19 décembre 2005
 0
000000dc00212009-photo-gates-bono-1.jpg
A première vue si je vous demande quels sont les points communs entre le couple Bill et Melinda Gates et le chanteur rock, Bono, du groupe U2, la réponse ne saute pas franchement aux yeux. Pourtant Time vient de nommer Bill GATES, et son épouse Mélinda, personnalités de l'année aux côtés de Bono. D'après Time, ces personnalités sont les « bons samaritains qui ont réussi à faire une différence ». Ils ont été choisis pour leur travail en vue d'éradiquer des calamités comme la Malaria en Afrique, le SIDA ou la pauvreté qui tuent plus de huit millions de personnes par an.

Time rapporte d'ailleurs qu'une alliance inattendue s'est nouée ces dernières années entre Bill Gates et Bono. Alors que Bill Gates était opposé à une rencontre avec Bono, arguant que la santé du monde est une affaire éminement compliquée, qui ne se résume pas à une analyse du type « Soyons gentils », l'homme le plus riche du monde a finalement accepté de rencontrer le rockeur irlandais lors d'un dîner en 2002. Il se serait alors aperçu que l'engagement de Bono est bien réel et qu'il se préoccupe véritablement de la complexité de la chose. Bono quant à lui déclare que quand Bill Gates vous dit que vous pouvez régler le problème de la Malaria en dix ans, on peut supposer qu'il a fait quelques calculs et s'est sérieusement penché sur la question.

La fondation Gates finance plusieurs centaines de projets à travers le monde pour améliorer les questions de santé, de vaccination et financer le développement de nouveaux médicaments et de programmes éducatifs. Bono aura aidé, cette année, le musicien Bob Geldof à mener à bien son projet de concerts mondiaux, le Live 8, pour annuler la dette en Afrique.

000000dc00212010-photo-gates-bono-2.jpg

On terminera cette actualité par une note moins positive, Time nommant Bill Clinton et Georges Bush comme partenaires de l'année pour leurs « efforts humanitaires », après le Tsunami en Asie et l'ouragan Katrina. C'est visiblement faire bien peu de cas des efforts déshumanisant de l'administration Bush en Irak...
Modifié le 18/09/2018 à 14h04

Les dernières actualités

scroll top