Silverlight 4 : la gestion des DRM en mode déconnecté

01 juin 2018 à 15h36
0
00485313-photo-logo-microsoft-silverlight.jpg
Lors de la conférence IBC, qui se déroulera à Amsterdam le 11 septembre prochain, Microsoft devrait lever le voile sur les nouvelles fonctionnalités embarquées au sein de Silverlight 4. Créé pour concurrencer le couple Flash/Flex édité par Adobe, Silverlight permet de développer des applications enrichies dont l'exécution sera assurée au sein du navigateur. Comme Flash, Silverlight requiert donc l'installation d'un plugin dédié fonctionnant sous Windows, Mac ou Linux grâce au projet Moonlight de Novell.

Pour sa troisième mouture, Silverlight avait été optimisé en prenant en charge l'accélération matérielle du décodage des vidéos et de l'affichage des animations, de quoi permettre la lecture en haute définition sur des ordinateurs modestes, alors que la technologie d'Adobe est réputée pour accaparer le processeur à la moindre animation affichée. De son côté Silverlight 4 devrait gérer nativement le multicast (multidiffusion) permettant la diffusion du contenu simultanément vers un groupe d'ordinateurs identifiés par une adresse spécifique ; jusqu'alors, un plugin était nécessaire. Notons également que la gestion des DRM sera basée sur la technologie PlayReady initialement conçue pour être embarquée au sein des baladeurs numériques et qui permet donc de fonctionner sans connexion Internet. Microsoft annonce que PlayReady devrait permettre aux studios de mettre à disposition auprès des internautes leurs contenus tout en y apposant un verrou numérique semblable à celui du DVD ou du Bluray. A terme, cela pourrait donc relancer le marché de la location sur Internet.

Microsoft mettra aussi à disposition la version finale du protocole de transfert IIS Smooth Streaming utilisé en bêta pour la diffusion de grands événements tels que le Tour de France ou Roland Garros. Frédéric Vincent, responsable du développement chez Canal+, explique qu'avec Silverlight et PlayReady « nous pouvons lancer nos services de Web TV comme Foot+ sur la plupart des navigateurs Internet (...) tout en maintenant un haut niveau de sécurité du contenu ». Il ajoute : « Canal+ est également très emballé par la technologie ISS Smooth Streaming qui nous permet de déployer une qualité de lecture vidéo impressionnante sur le web auprès de nos clients ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Guide d'achat moniteurs LCD Septembre 2009
Microsoft :
Qantas externalise chez IBM, réduit ses coûts
Dell se met aux ultrafins avec les Inspiron de la série Z
Keynote Apple : let's Rock'n Roll !
Nokia ne compte pas laisser les opérateurs personnaliser son smartphone sous Linux
Nicolas Beau, Bakchich :
China Mobile s'appuie sur Symbian pour lancer son App Store
Leica X1 : un compact traditionnel pour le reportage
Relay.com lance un moteur de recherche dans les magazines
Haut de page