Microsoft teste Fremont pour contrer Google Base

Par
Le 01 décembre 2005
 0
{PUB} A la mi-novembre Google annonçait le lancement, en beta public, de son service Google Base qui permet de soumettre du contenu pour un référencement dans le moteur de recherches Google (voir cette actualité). Visiblement Microsoft n'a que moyennement apprécié l'initiative et le géant de Redmond a récemment déclaré qu'il testait un service similaire sous le nom de code Fremont. Le but est de permettre à tout un chacun de contribuer au contenu du moteur de recherche Internet de Microsoft en ajoutant par exemple des petites annonces. Microsoft prévoit d'enrichir Fremont de plans locaux qui seront disponibles sur son portail Live.com.

Ces initiatives signées Google ou Microsoft servent au minimum deux buts disctints : le premier étant d'enrichir le contenu de leurs moteurs respectifs en permettant à tout un chacun de gagner en visibilité, à moindre coût. Le second but est purement lucratif puisque qui dit plus de contenu dit plus de pages sur lesquelles vendre de la publicité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top