Philips vous réveille en lumière et en musique

000000F002332060-photo-philips-eveil-lumi-re-hf3490.jpg
Après avoir introduit une gamme de masseurs sensuels, Philips revient en terrain connu en dévoilant un nouveau réveil lumineux. En émettant de la lumière qui réveille naturellement, ces réveils promettent pour rappel « un effet positif sur les hormones de l'énergie » en préparant le corps au réveil.

En plus des sons naturels et de la radio, ce nouvel HF3490 dispose d'une station d'accueil amovible pour iPod et iPhone. Après avoir rechargé son téléphone ou son baladeur toute la nuit, on peut donc se réveiller au son du morceau de son choix, en plus d'une station de radio FM ou des quatre sons progressifs (chant matinal des oiseaux, sons de la jungle africaine, carillons dans le vent ou alarme douce). L'intensité de la lumière, réglable sur 30 niveaux, augmente progressivement pendant la demi-heure qui précède l'heure du réveil, simulant l'aube.

Cet « Eveil lumineux » Philips HF3490 est attendu fin aout aux Etats-Unis au prix de 200 dollars, on peut donc s'attendre à ce qu'il soit commercialisé prochainement en France et en Europe pour environ 150 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Apple Music : l'audio sans perte pour tout le catalogue à partir de juin, sans surcoût
Haut de page