Insolite : diversification inattendue chez Philips

29 juin 2009 à 15h42
0
00FA000002273036-photo-masseurs.jpg
Diversification osée pour Philips. Le géant néerlandais de l'électronique et de l'électroménager se lance en effet sur le sulfureux marché des sextoys en dévoilant une gamme de « masseurs sensuels ».

« Une série TV comme Sex and the City a fait sauter le tabou or une étude montre que 16% des Français utilisent de temps en temps un gadget ou un accessoire sexuel. Il est désormais accepté que la sexualité fasse partie du bien être au quotidien », explique Jessy Claude Pirraud, directrice marketing Santé & Bien-être chez Philips France.

La marque n'entend toutefois pas associer ses produits aux vibromasseurs et autres godemichés. « Nos produits se destinent aux couples et ne sont pas là pour se substituer à l'un ou l'autre des partenaires. Ils pourraient ne pas satisfaire les consommatrices à la recherche de quelque chose de plus intrusif », explique la chef de produit, dans d'infinies précautions oratoires.

De fait, les « masseurs sensuels » de Philips ne sont effectivement destinés qu'à masser les parties intimes féminines et masculines. Le premier pack, commercialisé 100 euros, est composé d'un galet vibrant pouvant fonctionner sous l'eau et de bougies à diode. Le second pack, commercialisé 150 euros, se compose pour sa part de deux galets vibrants de plus petite taille, destinés à l'homme et à la femme.

Quelques mois après Durex, qui n'hésite plus à diffuser des publicités pour les sex toy sur les grandes chaînes de télévision, l'initiative de Philips est en tout cas dans l'air du temps. Reste à savoir si le pari du constructeur sera commercialement payant et si ses concurrents dans l'électronique ou l'électroménager oseront suivre la marque néerlandaise sur ce nouveau marché...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un bêta test ouvert pour  Champions Online  mi-août
Un chargeur de mobile unique en 2012
Google :
Asset Technology lève 800 000 euros
Google ouvre le kit de développement d'Android, Fennec s'y invite
Windows 7 : retour sur les prix, les éditions
Orange se lance dans l'informatique distribuée : Orange Flexible Computing
Nouveau report de l'OPA Panasonic/Sanyo
Protégez votre matériel contre les orages avec Clubic
Nuxeo gagne la Russie et le Moyen-Orient avec Kisiwa
Haut de page