Le service de VOD CinemaNow s'émancipe sur clé USB

28 juillet 2009 à 11h30
0
00F0000002324744-photo-cinemanow.jpg
Sonic et Widevine ont récemment annoncé leur intention de décliner le service de vidéo à la demande CinemaNow sur clé USB. Ils succèdent ainsi à Disney qui prévoit de distribuer au Japon des films sur carte microSD. Spécialiste du stockage et de la vidéo avec ses logiciels de gravure, Sonic espère commercialiser à partir du quatrième trimestre aux États-Unis des clés USB contenant un film, un logiciel de lecture de vidéo et les codecs nécessaires. Widevine apporte quant à lui sa technologie de verrouillage numérique (DRM) et promet au consommateur une expérience « pratique et divertissante ».

Le procédé s'adresse notamment aux possesseurs de mini et d'ultra-portables dépourvus de lecteurs optiques, de plus en plus répandus. Le lecteur intégré permet de profiter de son film sur un ordinateur déconnecté d'internet. Une fois connecté, le film est ajouté au catalogue Roxio CinemaNow Digital Locker pour permettre la lecture depuis quatre dispositifs compatibles supplémentaires, comme une platine de salon connectée.

Réservé aux Etats-Unis, le service CinemaNow donne d'ores et déjà accès à de nombreux films issus de studios divers et variés, depuis des ordinateurs, des téléviseurs et platines connectés ou encore des baladeurs numériques. En France, en attendant la prise de conscience des studios et le tant attendu abandon pur et simple des DRM, aucun acteur ne propose encore d'offre si « souple ».

A découvrir en vidéo

Haut de page