Thomas Faivre-Duboz : "La plupart des sites e-commerce ont un taux de conversion inférieur à 1%"

18 septembre 2018 à 14h41
0
Directeur Associé de l'agence Converteo, thomas-faivre-duboz publie "Web Conversion", un ouvrage dans lequel il revient sur les différentes stratégies permettant de mieux convertir les visiteurs d'un site web en véritables clients.

JB -Quelle est la proportion d'internautes visitant un site marchand procédant réellement à un achat ?

00DC000002304300-photo-thomas-faivre-duboz.jpg
TFD -Pour l'e-commerce, le taux de conversion moyen, même s'il dépend énormément des biens vendus et de la notoriété du site, se situe aux alentours des 2%. La distribution physique a plutôt tendance à "convertir" la moitié de ses visiteurs en magasin, quand ce n'est pas plus de 95% pour la grande distribution ! Mais les taux de conversions élevés restent majoritairement la chasse gardée des marques puissantes, des anciens cataloguistes (transfert du passage de commande du téléphone ou du papier vers le net), ou des pure players offrant un bonne proposition de valeur. Mais en dehors de ceux-là, nous ne comptons plus les sites e-commerce ayant un taux de conversion inférieur à 1% et peinant à rentabiliser leur e-commerce.

De nombreux facteurs rendent donc l'amélioration de la conversion importante actuellement, notamment pour 3 raisons :
-Le trafic global sur Internet commence à stagner (cf. les chiffres Xiti Monitor publiés régulièrement) : les français sont maintenant bien équipés.
-La concurrence devient de plus en plus coûteuse (sur les adwords, par exemple), et les budgets d'acquisition sont devenus faramineux.
-Les taux de clics e-mail baissent depuis des années

Pour résumer le sujet, nous utilisons souvent le syndrome du seau troué : rien ne sert de "brancher les tuyaux" de l'acquisition si le site et son offre ne permettent pas de convaincre les consommateurs !

JB -Pouvez vous évoquer deux ou trois méthodes permettant d'améliorer sensiblement un taux de conversion ?

00DC000002304302-photo-web-conversion.jpg
TFD -Par exemple:
1)Optimiser le processus de commande d'un site e-commerce (du panier à la confirmation). Réduire le taux d'abandon entre ces deux pages permet d'obtenir des gains assez incroyables pour un travail assez peu coûteux en temps et en ressources (5 à 6 pages principales maximum à redesigner)
2)Optimiser la qualité des landing pages post-campagne (derrière des Adwords, bannières, affiliation), et globalement l'adéquation campagne/landing page, en utilisant par exemple le testing (Optimost, Google Website Optimizer, Omniture Test & Target, Avenseo, etc.).
3)Mesurer, mesurer, mesurer, en mettant en place une solution de webanalyse bien paramétrée. Elle vous permettra de produire un reporting régulier, et ponctuellement, des analyses à forte valeur ajoutée de votre site.

JB -En achetant votre livre, garantissez vous un ROI rapide pour son lecteur ? :-)

TFD -TFD -A un peu plus de 18€, soit bien moins cher que tous les autres ouvrages en langue anglaise, notre éditeur a fait un effort pour que le R.O.I soit encore plus facile à obtenir ! ;-)
Plus sérieusement, les R.O.I obtenus en travaillant la conversion sont souvent bien plus élevés que ceux obtenus en travaillant l'acquisition (le potentiel non traité est encore important). Il n'est pas rare de rentabiliser des actions d'optimisation de la conversion en 1 ou 2 semaines voire en quelques jours, surtout sur les sites à fort trafic. Ce qui est appréciable, c'est que ce gain est la plupart du temps durable sur plusieurs mois/années.

JB -Thomas Faivre-Duboz, je vous remercie !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  League Of Legends  sur le modèle du « free to play »
Marketplace : l'App Store de Microsoft bientôt ouvert aux soumissions de programmes
Mise à jour vers Windows 7 : détails supplémentaires
Succès buzzosphérique pour les nouveaux bébés d'Evian
  Alan Wake  sur PC : à Microsoft de décider ?
Insolite : Windows 95 s'installe sur l'iPhone
Prospective : Matthew Robson, 15 ans, un analyste comme les autres?
Dell lance un avertissement sur ses résultats
Apple revendique 100 000 développeurs pour iPhone
Acquisition de prospects : ClashMedia lève 1,3 millions de livres
Haut de page