Forte hausse de la fréquentation des sites de recherche d'emploi

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002302800-photo-comscore-rh.jpg
La malheur des uns fait le bonheur des autres. Spécialiste de la mesure d'audience, l'institut comScore a publié une étude pointant une hausse de 45% de l'audience des sites français de recherche d'emploi, qui captent désormais plus de 11,5 millions de visiteurs uniques par mois contre 6,7 millions l'année dernière à la même époque.

« Les effets de la crise financière mondiale ont provoqué l'arrivée de plusieurs millions de nouvelles personnes sur le marché du travail. Plusieurs d'entre elles étaient toujours sous contrat mais s'attendaient au pire. Les sites de recherche d'emploi (...) permettent aux chercheurs d'emploi d'accéder facilement à la liste des postes vacants et en fournissant des conseils utiles pour survivre à la crise » indique Delphine Gatignol, Directrice du développement pour la France chez comScore, pour explique un tel rebond.

Sans surprise, c'est Pole-Emploi.fr, le successeur de l'ANPE, qui capte la plus forte audience avec 3,9 millions de visiteurs uniques. Le Groupe Vocatis (Studyrama) arrive en deuxième place avec 1,3 million de visiteurs. Il est suivi par Trovit France Jobs (1,1 million de visiteurs) et les sites Keljob (1 million de visiteurs). Seul Monster.fr ne bénéficie pas de cet engouement avec une audience en baisse de 2%.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC compte généraliser les prises audio jack de 3,5mm dans ses smartphones
Apple dévoile les chiffres de l'App Store pour iPhone et iTouch
Quand Microsoft prend Chrome OS de haut
[Vidéonaute] Prise en main du mini mobile Simvalley Pico RX-80
Après Gmail Labs voici Google Calendar Labs
Des lunettes de vision nocturne pour  Modern Warfare 2
Sun risque d'inquiéter Oracle et Wall Street
Windows 7 : ouverture des précommandes à 49,99 euros
Microsoft : bientôt un service de musique en streaming
Patch Tuesday : Microsoft comble 9 failles de sécurité
Haut de page