Les éditeurs de presse défendent à Bruxelles la propriété intellectuelle à l'ère numérique

01 juin 2018 à 15h36
0
02297994-photo-reding.jpg
L'agrégation de contenus au banc des accusés ? Les principaux éditeurs de presse en Europe viennent d'adopter une déclaration en faveur du respect des droits de propriété intellectuelle dans la sphère numérique. L'EPC (European Publishers Council) et la WAN (World Association of Newspapers) ont initié ce mouvement.

Dans le texte destiné à Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la société de l'information et des médias, le collectif* a déclaré : « de nombreux fournisseurs (NDLR : agrégateurs, moteurs de recherche, etc.) utilisent les travaux d'auteurs, éditeurs et diffuseurs sans payer pour ça (...) Sur le long terme, cela menace la production de contenus de haute qualité et l'existence du journalisme indépendant. »

Les éditeurs de presse souhaitent la création d'un droit voisin comme il en existe pour les éditeurs de musique. Leur objectif ? Mieux contrôler l'utilisation de leurs travaux et en tirer profit, par exemple, en faisant payer aux entreprises l'accès à certaines productions. Une société de gestion collective serait alors chargée de collecter et de reverser cet argent aux ayants droit.

Une telle proposition est envisageable sur de nouveaux sites et pages web avec des contenus différenciants, des contenus « à valeur ajoutée ». En revanche, il est peu probable que les « pure players », les webzines nés vers l'année 2000, adoptent un modèle payant plutôt que celui du contenu financé par la publicité. Les gérants de ces webzines craignent de faire fuir une audience volatile, habituée à la gratuité d'accès aux contenus mis en ligne.

*Parmi les signataires de la déclaration : Frédéric Aurand (Groupe Hersant, France), Francisco Balsemão (Impresa, Portugal), Carlo de Benedetti (L'espresso, Italie), Carl-Johan Bonnier (Bonnier, Suède), Oscar Bronner (Der Standard, Autriche), Mathias Döpfner (Axel Springer AG, Allemagne), Hanzade Dogan (Milliyet, Turquie), Patrick Morley (Telegraaf Media Group, Pays-Bas), James Murdoch (News Corp. pour l'Europe et l'Asie), Didier Quillot (Lagadère, France), Gavin O'Reilly (Independent News and Media, Irlande), Michael Ringier (Ringier, Suisse), Ian Smith (Reed Elsevier, Royaume-Uni), Hannu Syrjanen (Sanoma, Finlande), Robert Thomson (Dow Jones, Wall Street Journal, Etats-Unis) et Christian Van Thillo (de Persgroep, Belgique).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos et précommandes pour  Splinter Cell Conviction
Data Domain : EMC remporte la mise pour 2,1 milliards de dollars
metiers.internet.gouv.fr : le Web recrute
Insolite : Eric Schmidt, le patron de Google, utilise un smartphone... Blackberry
Google Maps sait désormais où vous êtes
Classilla, le navigateur Mozilla pour Mac OS 9
HTC : des bénéfices record, nouveaux smartphones Android et WMobile attendus en 2009
Quoi de neuf en jeux vidéo ce vendredi ?
ProfoundersCapital : un fond de $49 millions pour l'Europe
Motorola Rokr ZN50 : un musicphone 3G à écran tactile
Haut de page