Facebook revoit sa gestion de la confidentialité

03 juillet 2009 à 12h43
0
00F0000001788154-photo-le-logo-de-facebook.jpg
Entre les internautes soucieux de leur vie privée qui le fuient par crainte et ceux qui y publient naïvement des photos ou vidéos compromettantes, Facebook admet que les options de partage sont trop nombreuses et compliquées. Le réseau social est donc sur le point de revoir ce point. Chris Kelly et Leah Pearlman, à la direction de la vie privée, ont présenté au cours d'une conférence les améliorations relatives à la confidentialité qui seraient prochainement apportées à Facebook, toujours dans l'optique de « donner aux gens le pouvoir de partager ».

Les options de partage vont ainsi être simplifiées et unifiées, de l'outil de partage de statut et de lien du fil d'actualités aux albums photos. On pourra publier chacun d'eux auprès de tout le monde, de ses amis et de ses réseaux, de ses amis et amis d'amis, de ses propres amis uniquement ou d'une sélection personnalisée (permettant d'inclure ou d'exclure une liste d'amis).

Les différentes pages de réglage de la confidentialité ont en outre été réunies en une seule page simplifiée, bénéficiant de bulles d'aides indiquant clairement quels éléments sont concernés par chacune des sections.

Un outil de migration invitera le moment venu les utilisateurs à choisir un paramétrage prédéfini pour leur confidentialité et à prendre connaissance des changements. Le paramétrage ouvert rendra le profil public et s'adressera aux personnalités tandis que le paramétrage limité sera réservé à ceux qui ne veulent partager leurs contenus qu'avec un cercle restreint. Le paramétrage recommandé offrira quant à lui un compromis tout en conservant l'essentiel des réglages précédents.

00F0000002284672-photo-am-lioration-de-la-confidentialit-sur-facebook.jpg
00F0000002284674-photo-am-lioration-de-la-confidentialit-sur-facebook.jpg

Les réseaux régionaux, inutilisés (la moitié des utilisateurs) et incohérents (de tailles très variable), seront enfin abandonnés au profit des seuls réseaux d'écoles et d'entreprises.

Ces améliorations de la confidentialité sur Facebook sont testées cette semaine auprès de 40 000 utilisateurs américains. Un supplément de 80 000 utilisateurs du monde entier rejoindront cette phase de test la semaine prochaine, pour un déploiement progressif auprès de l'ensemble des utilisateurs à partir du mois prochain. Facebook devrait ainsi rassurer l'opinion publique, qui n'a pas toujours conscience, par ignorance le plus souvent, qu'on peut montrer les photos de sa dernière soirée arrosée à ses amis sans en faire profiter à son patron.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top