Facebook revoit sa gestion de la confidentialité

03 juillet 2009 à 12h43
0
00F0000001788154-photo-le-logo-de-facebook.jpg
Entre les internautes soucieux de leur vie privée qui le fuient par crainte et ceux qui y publient naïvement des photos ou vidéos compromettantes, Facebook admet que les options de partage sont trop nombreuses et compliquées. Le réseau social est donc sur le point de revoir ce point. Chris Kelly et Leah Pearlman, à la direction de la vie privée, ont présenté au cours d'une conférence les améliorations relatives à la confidentialité qui seraient prochainement apportées à Facebook, toujours dans l'optique de « donner aux gens le pouvoir de partager ».

Les options de partage vont ainsi être simplifiées et unifiées, de l'outil de partage de statut et de lien du fil d'actualités aux albums photos. On pourra publier chacun d'eux auprès de tout le monde, de ses amis et de ses réseaux, de ses amis et amis d'amis, de ses propres amis uniquement ou d'une sélection personnalisée (permettant d'inclure ou d'exclure une liste d'amis).

Les différentes pages de réglage de la confidentialité ont en outre été réunies en une seule page simplifiée, bénéficiant de bulles d'aides indiquant clairement quels éléments sont concernés par chacune des sections.

Un outil de migration invitera le moment venu les utilisateurs à choisir un paramétrage prédéfini pour leur confidentialité et à prendre connaissance des changements. Le paramétrage ouvert rendra le profil public et s'adressera aux personnalités tandis que le paramétrage limité sera réservé à ceux qui ne veulent partager leurs contenus qu'avec un cercle restreint. Le paramétrage recommandé offrira quant à lui un compromis tout en conservant l'essentiel des réglages précédents.

00F0000002284672-photo-am-lioration-de-la-confidentialit-sur-facebook.jpg
00F0000002284674-photo-am-lioration-de-la-confidentialit-sur-facebook.jpg

Les réseaux régionaux, inutilisés (la moitié des utilisateurs) et incohérents (de tailles très variable), seront enfin abandonnés au profit des seuls réseaux d'écoles et d'entreprises.

Ces améliorations de la confidentialité sur Facebook sont testées cette semaine auprès de 40 000 utilisateurs américains. Un supplément de 80 000 utilisateurs du monde entier rejoindront cette phase de test la semaine prochaine, pour un déploiement progressif auprès de l'ensemble des utilisateurs à partir du mois prochain. Facebook devrait ainsi rassurer l'opinion publique, qui n'a pas toujours conscience, par ignorance le plus souvent, qu'on peut montrer les photos de sa dernière soirée arrosée à ses amis sans en faire profiter à son patron.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top