Autonomy veut analyser le web social et les UGC

0
02256338-photo-autonomy.jpg
L'éditeur anglo-américain Autonomy, acquéreur du californien Interwoven, a récemment lancé un outil d'analyse du web social : Autonomy Interwoven Social Media Analysis. Celui-ci s'appuie sur le système propriétaire de gestion du contenu web d'Interwoven et sur la technologie de recherche Idol (Intelligent Data Operating Layer) d'Autonomy.

La solution est destinée aux directions marketing et commerciales qui souhaitent orienter leurs stratégies en fonction des contenus générés par les utilisateurs (UGC) sur les réseaux et médias sociaux comme Facebook, Twitter, MySpace, YouTube, LinkedIn, Epicurious, etc. Par ailleurs, d'autres sources d'informations issues des centres de contacts, des solutions de gestion des relations clients (CRM) ou encore de médias traditionnels peuvent être prises en compte. Idol analyse ces données et « les regroupe en fonction de l'opinion exprimée. »

Interrogé en avril sur la tarification des solutions de l'éditeur, Emmanuel Meriot, directeur général France d'Autonomy, déclarait : « la tarification dépend des fonctionnalités qu'un client achète, du nombre d'utilisateurs et du volume de documents à gérer. A titre d'exemple, notre prix de vente moyen est d'environ 400.000 dollars pour 4 fonctionnalités et 4 connecteurs/utilisateurs. »

Sur le marché français de la recherche d'entreprise, Autonomy Interwoven entre en concurrence avec des éditeurs comme Exalead et Sinequa.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page