Après Hadopi, des Etats généraux de la Culture

Julien Mielcarek
19 juin 2009 à 15h20
0
00B4000000763142-photo-nicolas-sarkozy-au-g8.jpg
Après le vote - mouvementé - de la loi Haodpi, le gouvernement confirme son souhait de développer l'offre en matière de culture légale sur la Toile afin de limiter le piratage. C'est dans cette optique que Nicolas Sarkozy devrait annoncer mercredi l'ouverture d'Etats généraux des créateurs et des industries culturelles en France.

Selon Challenges qui révèle l'information, ces réunions devraient se dérouler dès cet été pour une clôture au mois de novembre. « L'objectif est de proposer des biens culturels le moins cher possible via le web, en économisant sur les supports physiques, sur le CD par exemple, tout en rémunérant au mieux les artistes », précise l'hebdomadaire économique sur son site Internet.

Rappelons que la loi Hadopi a été dépourvue de son volet répressif mais le gouvernement prépare un nouveau texte qui la complètera de façon à donner aux juges le pouvoir de sanctionner rapidement les auteurs de téléchargements illégaux sur le web, notamment au moyen de la suspension de l'abonnement à Internet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top