Projet Jast : "neurones miroirs" pour robot européen

Matthieu Dailly
12 juin 2009 à 18h31
0
00FA000002229454-photo-jast.jpg
Des chercheurs européens viennent de présenter un prototype de robot capable « d'anticiper » les intentions humaines. La machine s'appuie sur une technique s'apparentant au fonctionnement des neurones miroirs.

Ces groupes de neurones s'activent aussi bien lorsqu'un individu exécute une action que lorsqu'il voit cette action exécutée par un autre (humain ou animal). Ces neurones miroirs seraient utiles à la vie sociale notamment dans l'apprentissage par imitation, mais aussi dans les processus affectifs, tels que l'empathie.

Les chercheurs en robotiques, psychologie et sciences cognitives cherchent ainsi à fluidifier les interactions Homme/robot. En particulier pour sortir des schémas du robot « esclave » pour se diriger vers des robots plus collaboratifs, de type « compagnon » en quelques sortes.

Ce projet, baptisé Jast (pour Joint-Action Science and Technology) fait partie d'un programme européen pour l'innovation bénéficiant d'un budget d'environ 9 milliards d'euros sur la période 2007 - 2013.

Une vidéo est disponible sur le site de l'ICT Results.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top