Amendement Lefebvre : télétravailler, c'est bon pour la santé?

01 juin 2018 à 15h36
0
012C000000447382-photo-l-h-micycle-de-l-assembl-e-nationale.jpg
Mauvaise pub pour le télétravail. Alors que cette nouvelle forme d'organisation commence à être plébiscitée en France, par les associations, les salariés, les entreprises et les politiques, un amendement déposé par le député et porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre relance le débat. Télétravail, outil d'aliénation ou d'émancipation?

L'amendement, présenté au sein des articles « télétravail » de la proposition de loi « pour faciliter le maintien et la création d'emplois », vise à permettre aux salariés qui le souhaitent de poursuivre leur activité professionnelle à distance, dans certains cas où leur contrat est normalement suspendu (maladie, maternité). Il a été rejeté lundi soir lors de son examen en commission des Affaires sociales et doit être examiné mercredi 27 mai 2009 à l'Assemblée. Pour ses détracteurs, le texte est « parfaitement immoral et indécent ». Et pour Nathalie Kosciusko Morizet, secrétaire d'État à la prospective et au développement de l'économie numérique, « le gouvernement est défavorable à cet amendement ». Même le président du groupe UMP à l'Assemblée Jean-François Copé « n'a pas d'opinion ».

0064000002105866-photo-frederique-lefebvre.jpg
Frédéric Lefebvre
L'amendement en question ne serait-il pas pourtant qu'un arbre cachant la forêt? Le travail à distance n'est-il pas plutôt une tendance de fond? Selon une étude réalisée en 2005 par Monster.com et mentionnée par Nathalie Kosciusko-Morizet : « dans 19 pays européens, 80% des employés souhaiteraient télétravailler ». Une pratique qui serait bien plus répandue à l'étranger qu'en France, « où seuls 7% des salariés pratiquent le télétravail, principalement dans le secteur des services », poursuit-elle dans un communiqué.

00C8000002053586-photo-live-japon-services-mobiles.jpg
Le travail à distance a bien des avantages : diversification des choix d'habitation, diminution du temps passé dans les transports, baisse des charges sociales (amendement Lefebvre) mais aussi et surtout, « du point de vue de l'intérêt général, cette pratique permet (... une) réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la pollution grâce à la diminution des trajets ». D'ailleurs, il est au cœur du plan France Numérique 2012 et du Grenelle de l'environnement. Reste que le fait de ne plus « sortir du bureau » pourrait, également, devenir un problème (stay connected). Gare à celui dont le monde ne se résume qu'à son salon.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Mafia II  et  Red Dead Redemption  pas avant 2010 ?
Une date de sortie mondiale pour  Bioshock 2
Un investisseur russe valorise Facebook plus de 10 Milliards de dollars
Mac clone : Psystar est en faillite
  Dragon Age : Origins  , quelques zones de jeu
La NVIDIA GeForce GTX 295 ré-agencée mise à nu
  Duke Nukem 3D  et  Manatthan Project  à petits prix
Asustek vise la troisième place en 2011
Weborama lance son adserver à l'assaut des éditeurs
  BattleForge  répond à l’appel du Play 4 Free
Haut de page