Radiohead, R.Williams, Travis contre la riposte graduée

19 mai 2009 à 10h14
0
00C8000002079528-photo-featured-artists-coalition.jpg
Au Royaume-Uni, la déconnexion forcée de l'internaute ayant été accusé de violation de droits d'auteurs fait à nouveau l'objet d'un débat, et cette fois, ce sont les artistes qui prennent la parole. Ainsi plus d'une soixantaine de musiciens membres de la FAC (Featured Artists Coalition) ont décidé de réagir face à un projet de loi similaire à Hadopi en France. Parmi ces artistes nous retrouvons Robbie Williams, Radiohead, Iron Maiden, Craig David, Travis ou encore The Verve.

Les membres de la FAC se sont fixés un objectif clair : protéger les intérêts des artistes et en ce sens, ils se trouvent souvent confrontés aux mesures directement prises par les maisons de disque. Alors que les labels tentent de forcer les fournisseurs d'accès à Internet à déconnecter les internautes jugés coupables d'infraction, la FAC estime qu'il ne s'agit certainement pas de la meilleure solution.

« Ce n'est pas la première fois que nous, membres de Featured Artists Coalition, nous demandons si les maisons de disques représentent réellement nos meilleurs intérêts par de telles mesures », explique Billy Bragg à The Guardian. M. Bragg déplore le fait que la responsabilité soit rejetée sur un autre acteur majeur de l'économie de l'Internet et souligne qu'il est particulièrement difficile pour l'internaute de trouver des chansons et albums n'étant pas protégés par DRM.

00E6000002079532-photo-billy-braggs.jpg
Billy Bragg
« La Featured Artists Coalition est opposée aux violations de droits d'auteurs mais nous sommes conscients que si la technologie permet aux internautes d'accéder gratuitement à la musique alors ils en profiteront. Peut-être que la nouvelle génération de mélomanes ne veut plus payer les chansons mais ils restent très désireux de les écouter. Le défi pour l'industrie musicale est de monétiser cette attitude ». Il ajoute que les services de P2P payants sont sur la bonne voix car ils facilitent l'accès au contenu pour les utilisateurs.

« Cependant pour les labels, le succès d'une telle initiative marquerait la fin de leur contrôle sur la distribution de la musique », ajoute-t-il. Il conclut : « est-ce là la seule raison pour laquelle ils restent déterminés à tout faire pour clouter les ailes de l'industrie musicale avant même qu'elle ne s'envole ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top