Nouvelle rupture du câble sous-marin Sea Me We 4

30 décembre 2008 à 17h55
0
0096000001521362-photo-logo-france-telecom-marg.jpg
Le câble Sea Me We4 qui assure le trafic Internet entre la France et Singapour vient à nouveau de subir une avarie. Un incident qui se produit seulement quelque jours après l'intervention d'un navire câblier de France Télécom censé réparer les câbles Sea Me We3 et Sea Me We4, endommagés il y a un peu plus d'une semaine.

L'incident avait entrainé de sérieuses perturbations du trafic Web entre l'Europe, le Proche-Orient et l'Asie bien que les opérateurs aient rapidement fait transiter les liaisons professionnelles par les États-Unis. Le 25 décembre dernier, alors que le navire câblier de France Télécom allait se rendre sur les lieux de l'incident survenu sur Sea Me We 3, une nouvelle cassure se serait produite sur Sea Me We4 à environ 3000 mètres de fond près d'Alexandrie, contre seulement quelques centaines de mètres de fond auparavant. Des glissements de terrain pourraient en être la cause.

France Télécom, qui espérait avoir tout réparé avant la fin de l'année, vise désormais le 5 janvier pour Sea Me We 4, et ne donne pas de date précise pour Sea Me We 3.

01C2000001831866-photo-se-me-we-4.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

L'API DirectStorage de la Xbox Series X sera prise en charge par une majorité d'ordinateurs
Xbox Series : les développeurs ont maintenant accès aux outils FidelityFX d'AMD
Données de connexion : le Conseil d'État soutient le principe de la conservation des métadonnées
GeForce RTX 3050 et 3050 Ti : Lenovo tease vitesses d'horloge et TGP des futures cartes
HTC Vive Air : le futur casque VR d'HTC sera tourné vers les sportifs
VPN : quel est le meilleur VPN en avril 2021 ?
Vous pouvez ranger vos amis Steam par catégories et les mettre en favoris
NVIDIA dépose un brevet chargeant l'IA de générer du retour haptique en jeu
Quanta, fournisseur d'Apple, HP et Google, victime d'un ransomware à 50 millions de dollars
Days Gone : après le rejet d’une suite par Sony, les fans lancent une pétition
Haut de page