La Poste lance un service d'achat à distance

Matthieu Dailly
24 décembre 2008 à 12h22
0
00C8000001837152-photo-la-poste.jpg
Nouvelle identité graphique, service consommateur, achats à distance, les services postaux réorganisent leur présence en ligne. Il est désormais possible d'acheter sur « Mon Bureau de Poste », et de se faire livrer sous 48h, les produits disponibles dans les bureaux traditionnels.

00AA000001837160-photo-laposte2.jpg
Outre cette boutique, des informations pratiques sur le réseau de La Poste (géolocalisation, horaires d'ouverture, équipements) sont disponibles. Il est aussi possible de suivre les envois (Colissimo et Chronopost) presque en temps réel. L'espace « toutes les boutiques en ligne », donne accès à un menu déroulant inspiré d'iTunes, allant des services à la personne (Genius), à la personnalisation des timbres en passant par les lettres recommandées et l'affranchissement en ligne.

En page d'accueil, deux nouveaux espaces, « service consommateurs » et « site international », viennent compléter les entrées groupe, entreprise, professionnel et particulier. L'un fait la part belle aux FAQ (foire aux questions) ou autres réclamations. L'autre donne directement accès aux espaces espagnols ou anglais du groupe.

01C2000001837156-photo-mon-bureau-de-poste.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top