Identité numérique : MySpace lance son « MySpaceID »

Par
Le 09 décembre 2008
 0
00fa000001810624-photo-mop.jpg
L'ouverture est décidément un concept à la mode. Après FriendConnect de Google, Connect de Facebook ou l'OpenStrategy de Yahoo, c'est au tour de MySpace de profiter de sa présence à la conférence LeWeb'08, organisée cette semaine à Paris, pour dévoiler une nouvelle stratégie autour de la portabilité des données de ses membres.

Annoncée en juin dernier sous l'appellation « Data Availability », l'outil d'identification définitif de MySpace est tout simplement rebaptisé « MySpaceID ». S'appuyant sur des composants issus de OpenSocial, OAuth ou encore OpenID, ce nouveau service est compatible avec Google Friend Connect et revendique déjà de nombreux partenaires comme AOL, Flock, Flixster, Yoono, Netvibes ou encore l'opérateur Vodafone.

« Nous avons vu le Web évoluer d'expériences organisées aux pages d'accueil personnalisées. Aujourd'hui, nous sommes dans une nouvelle ère, celle du management de l'identité. Espace de vie sociale pour les utilisateurs, signant la rencontre unique entre les internautes du monde entier, le contenu et la culture, MySpace est l'acteur le mieux placé pour être le leader du Web social mondial de demain.», commente Chris DeWolfe, CEO de MySpace.

Concrètement, le MySpaceID permet de connecter les données issues de MySpace aux sites partenaires, de trouver des contacts MySpace sur un site partenaire, de s'enregistrer sur des sites partenaires en utilisant un URL MySpace ou encore de publier et de syndiquer l'activité d'un membre depuis l'un des sites partenaires sur MySpace.

Un an après la levée de boucliers contre le projet Beacon de Facebook, l'idée de rendre interopérable l'activité des internautes semble en tout cas être entrée dans les moeurs. « Nous avons écouté les internautes et cette ouverture repose sur un principe de consentement préalable (opt'in). De plus, les membres disposent désormais d'une console web pour gérer les flux entrants et sortants de la plate-forme » indique Max Engel, chef du projet MySpace ID chez MySpace, une société qui entend miser sur cette ouverture pour marginaliser son concurrent Facebook, qui parie pour le moment sur des standards fermés.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top